Marseille : des actes violents des supporters au centre d'entraînement de l'OM

Les incidents très violents ont conduit au report du match OM-Rennes prévu dans la soirée du samedi 30 janvier à Marseille (Bouches-du-Rhône). “Le bilan de cette intrusion au centre d’entraînement La Commanderie, est de 25 interpellations. Des policiers ont été blessés et des voitures ont été dégradées. Un peu plus tôt dans la journée, des supporters avaient également placé des banderoles un petit peu partout dans la ville et sur l’autoroute avec des messages de ras-le-bol et de colère à l’encontre de la direction du club et des joueurs. 'Des messages tels que ‘rendez-nous l’OM'”, indique la journaliste Sidoni Canetto. “8 matchs sans victoire et trois défaites consécutives” La colère gronde depuis plusieurs semaines. “Notamment à cause de la relation entre deux joueurs qui met une tension au sein de l'équipe. Les résultats s’en ressentent. C’est le pire bilan comptable de l’OM depuis 2015. Les joueurs restent sur 8 matchs sans victoire et trois défaites consécutives en championnat. Et puis il y a cette colère contre le président de l’Olympique de Marseille”, détaille la journaliste.