Marseille : 300 policiers en plus, est-ce suffisant ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C'est une visite inédite qui démarre pour Emmanuel Macron dans la cité phocéenne à seulement huit mois de la présidentielle. Arrivé à Marseille ce mercredi, le président de la République est attendu pour présenter un plan ambitieux afin de répondre aux "urgences" sociales, éducatives et sécuritaires. Il devrait notamment revenir sur l'une des mesures récemment annoncées par le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, d'un renfort de 300 policiers dans les Bouches-du-Rhône.

Une annonce insuffisante selon Frédéric Ploquin, journaliste d'investigation et spécialiste du banditisme, invité mercredi d'Europe midi. "Il est plus facile de moderniser le métro et de rebâtir des écoles que de venir à bout des points de deal à Marseille", analyse-t-il. Frédéric Ploquin fait allusion aux autres annonces attendues notamment sur l'important déficit de transports à Marseille ou encore le déblocage de moyens pour financer les écoles de la ville. Une opinion partagée par le maire de Marseille, Benoît Payan, qui estime qu'il manquerait 800 policiers ainsi que des spécialistes de la police judiciaire, financière et scientifique.

>> LIRE AUSSI - "C'est un chantier monumental" : à Marseille, l'état des écoles au cœur des préoccupations

"On peut tenter d'enrayer l'hécatombe chez les plus jeunes"

Cependant, Frédéric Ploquin soulève un point positif de cette annonce : "On peut tenter d'enrayer l'hécatombe chez les jeunes entre 14 et 16 ans pour qu'ils arrêtent de tomber comme des mouches. C'es...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles