Marseille: 18 mois de prison avec sursis pour l'artisan qui avait menacé un couple de professeurs

·1 min de lecture
Palais de justice (PHOTO D'ILLUSTRATION). - Thomas SAMSON / AFP
Palais de justice (PHOTO D'ILLUSTRATION). - Thomas SAMSON / AFP

L'artisan qui avait menacé à trois reprises le couple d'enseignants marseillais, en faisant référence à Samuel Paty, a été condamné à 18 mois de prison avec sursis, a indiqué l'avocat des victimes ce jeudi à BFM Marseille Provence. La partie indemnisation sera évoquée dans un an.

L'enquête, engagée depuis mi-septembre, avait abouti le 19 octobre à l'arrestation de cet homme avec lequel le couple était en conflit pour des malfaçons lors de travaux dans leur domicile. Né en 1987, il n'était connu des services de police que pour une affaire de dégradations, commises en 2011.

Les enseignants placés sous protection

L'artisan avait envoyé au couple d'enseignants un premier courrier de menaces, accompagné d'une photo de Samuel Paty, au mois de septembre. Quatre jours plus tard, il leur avait adressé une deuxième lettre, dans laquelle on pouvait notamment lire: "Tu vas crever".

Même scénario le 16 octobre dernier, jour de l'anniversaire de la mort de Samuel Paty. "Derniers jours… semaine prochaine, tu mourras", était-il notamment écrit dans le courrier.

Considérant la gravité des menaces, le SNES national, syndicat d'enseignants, avait demandé au rectorat des mesures de protection pour les enseignants ciblés.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles