De Marseille à Fox News : comment les essais de Didier Raoult sur la chloroquine ont convaincu Donald Trump

Article mis à jour Le 21.03.2020 à 22h05

C'est acté. Marianne l'annonçait ce vendredi 20 mars, Trump l'a confirmé via ses derniers tweets ce samedi 21 mars 2020 : c’est sur la base des travaux de Didier Raoult que le président des Etats-Unis a décidé de recourir à la chloroquine pour soigner le coronavirus.

Ce pourrait être un tournant dans la lutte contre le coronavirus SARS-CoV-2. Ce jeudi 19 mars, lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, le président des États-Unis Donald Trump a "approuvé" un recours à la chloroquine pour lutter contre le Covid-19, expliquant aux Américains "pouvoir rendre ce médicament disponible quasiment immédiatement" car il a "montré des résultats préliminaires très encourageants". Mais quels sont ces résultats "très encourageants" ?

Le professeur Didier Raoult nous l'affirme : il a été mis au courant que c’est bien sur la base de ses travaux que Donald Trump a décidé de recourir à la chloroquine. "Je suis content à titre personnel, mais surtout pour les États-Unis et les vies potentiellement sauvées. J’aimerais avant tout que mon pays, la France, fasse de même.



Lire la suite