Mars : ses tempêtes de poussière continuent de l'assécher

·1 min de lecture

L'eau présente sur Mars s'est-elle simplement volatilisée il y a 3 milliards d'années ? Une équipe de chercheurs de l'université du Colorado a révélé dans une étude publiée le 16 août dans Nature Astronomy l'une des raisons de la disparition de l'eau à la surface de la Planète rouge. Ayant utilisé les données recueillies par trois sondes différentes, Mars Reconnaissance Orbiter (MRO), Trace Gas Orbiter (TGO) et Mars Atmosphere and Volatile EvolutioN (Maven), les scientifiques en sont arrivés à la conclusion que l'une des raisons de l'assèchement de Mars serait due aux nombreuses tempêtes de poussière observables dans certaines régions de la planète.

Photo de la surface de Mars. Le nuage jaune est une tempête de poussière locale tandis que les nuages gris sont de la vapeur d'eau. © Nasa, JPL-Caltech
Photo de la surface de Mars. Le nuage jaune est une tempête de poussière locale tandis que les nuages gris sont de la vapeur d'eau. © Nasa, JPL-Caltech

Disparition de l'eau sur Mars : une théorie solide

Il y a environ 4,5 à 3 milliards d'années, Mars possédait de l'eau à sa surface, à l'instar de la Terre. Encore aujourd'hui, elle pourrait abriter des étendues souterraines et il est possible d'observer les calottes polaires au nord et au sud, composées de neige carbonique. Une autre particularité de Mars est la présence de nuages dans son atmosphère, composés de vapeur d'eau se cristallisant en glace en raison de la faible température s'accentuant en gagnant de l'altitude.

En parallèle, des tempêtes de poussière de différentes intensités balayent la surface aride de Mars. Certaines atteignent une taille colossale et se produisent toutes les trois à quatre années martiennes en moyenne et ont souvent été considérées comme le facteur prépondérant de l'assèchement de la planète, accentué par une augmentation des températures durant l'été dans l'hémisphère sud.

Deux photographies de Mars prises à trois mois d'écart. À droite, la planète est obscurcie par une gigantesque tempête de poussière. © Nasa
Deux photographies de Mars prises à trois mois d'écart. À droite, la planète est obscurcie par une gigantesque tempête de poussière. © Nasa

Les trois sondes MRO, TGO et Maven ont observé de nombreux nuages de glace et les astronomes ont compris que des interactions se...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles