Mars : mais que s’est-il passé dans l’ancien lac Jezero ? Les découvertes de Perseverance intriguent les scientifiques

Le cratère Jezero a été sélectionné comme lieu de la mission Perseverance en raison des nombreux indices, visibles depuis l’orbite, qui laissaient suggérer que cette dépression ait un jour accueilli un lac. Et effectivement, le rover a rapidement apporté la preuve de l’existence d’anciens dépôts deltaïques au niveau d’un petit canal s’ouvrant dans le flanc ouest du cratère. Or, qui dit delta dit eau liquide. Et qui dit eau liquide, dit potentielles traces de vie. Jezero s’avère donc être un endroit plus qu’approprié pour la recherche de biosignatures.

Un delta, des roches magmatiques, mais pas de sédiments lacustres

C’est donc tout l’environnement passé du cratère que tentent de reconstruire les scientifiques, en se basant sur les analyses réalisées par le rover Perseverance. En premier lieu, les images obtenues par la caméra Mastcam-Z, qui permettent d’obtenir des détails inédits sur la texture, la morphologie et la stratigraphie des roches composant le fond du cratère. Comme décrit dans un précédent article (plus bas), les données suggèrent que le sol du cratère est formé de roches magmatiques de différentes origines. Par contre, ces roches ne montrent qu’une très légère altération par l’eau. Une observation qui n’est pas en faveur de l’existence d’un lac pérenne dans le cratère. De plus, aucune trace de sédimentation lacustre n’a été retrouvée au-dessus de ces roches magmatiques, du moins dans les zones explorées par le rover. Voilà qui pose question sur la succession d’événements qui se sont déroulés dans cette région de Mars.

Roches typiques représentant la formation de Máaz dans le fond du cratère Jezero, suspecté d'avoir été produite par des coulées de lave. © Bell et al. 2022, Science Advances, CC by-nc 4.0
Roches typiques représentant la formation de Máaz dans le fond du cratère Jezero, suspecté d'avoir été produite par des coulées de lave. © Bell et al. 2022, Science Advances, CC by-nc 4.0

Deux formations géologiques différentes ont été identifiées par Perseverance : la formation de Séítah et celle de Máaz. Les nouveaux résultats, publiés dans Science Advances, permettent de confirmer que la formation de Séítah représente un cumulat...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura