Sur Mars, le rover Zhurong cherchera les traces d’un permafrost

·2 min de lecture

Le robot chinois, première astromobile non américaine sur la planète Rouge, réalise pour le moment des tests techniques et sera déployé d'ici quelques jours. Equipé de plusieurs instruments scientifiques, il traquera notamment la présence de glace d’eau sous le sol de Mars.

C’est donc un succès total pour la mission chinoise Tianwen-1. Après trois mois de préparation, l’orbiteur qui avait été inséré en février 2021 autour de Mars a largué le 15 mai un atterrisseur de 1.300 kilogrammes. Grâce à un bouclier thermique, un immense parachute et des rétrofusées activées à 100 mètres du sol, il s’est posé en douceur dans une vaste plaine de l’hémisphère nord dénommée Utopia Planitia. L’atterrisseur embarque avec lui une astromobile qui sera déployée d'ici quelques jours – le 21 ou le 22 mai 2021 vraisemblablement, le temps d’effectuer des et mesures de son environnement – à l’aide de deux rampes.

Vue d'artiste du rover Zhurong s'apprêtant à quitter l'attendrisseur à l'aide de deux rampes. Crédits : Xinhua

Premier rover non américain sur Mars

Il sera alors le premier rover non américain à déambuler sur le sol ocre et désertique de la planète Rouge, à quelques centaines de kilomètres de Perserverance déposé par la Nasa le 18 février. Avec cette prouesse technologique, la Chine devient ainsi la première nation après les Etats-Unis à réussir un atterrissage sur Mars ! Dans les années 1970, l’ex-URSS avait fait atterrir la sonde Mars 3 mais les communications avaient été rompues au bout d’une vingtaine de secondes. Les Européens ont, eux aussi, toujours échoué jusqu’à présent. Une nouvelle tentative est néanmoins prévue en 2022 avec le lancement de la mission ExoMars qui embarque avec elle le rover Rosalind Franklin.

Le dieu du Feu dans la mythologie chinoise

Baptisé Zhurong en référence à l’ancien dieu du Feu dans la mythologie chinoise, le robot construit par la Société de sciences et technologies aérospatiales de Chine pèse 240 kilogrammes. Il est donc beaucoup moins lourd et volumineux que Perseverance, dont la masse dépasse une tonne et qui mesure trois mètres de long. Mais ses dimensions surpassent de loin le tout premier rover martien de la Nasa – Sojourner, déposé en 1997 – qui ne pesait qu’une dizaine de kilogrammes. Zhurong ressemble [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles