Mars : le robot Perseverance a atterri sans encombre sur la planète rouge

Jeudi 18 février, dans l’après-midi, le stress gagne le siège californien de la NASA. La planète rouge est en approche. Le robot Perseverance entame son atterrissage périlleux, qualifié de "sept minutes de terreur" par les ingénieurs. C’est le moment critique : il y a 40 % d'échecs. Perseverance doit réduire sa vitesse de 20 000 km/h à 0, sans assistance humaine. À 21h55, c’est la joie et le soulagement : jamais un véhicule aussi gros et sophistiqué ne s'était posé sur la surface de Mars. À la recherche de traces de vie Tous les yeux étaient rivés vers le petit robot de la NASA, car cette mission doit tenter de répondre à une question : la vie a-t-elle existé sur la planète rouge ? Le robot devra analyser le fond de ce qui fut un fleuve, et même un lac aujourd'hui asséché, et peut-être y trouver des traces de vie fossile. Pendant des années, de la terre martienne sera prélevée. Un autre robot sera chargé de la récupérer. Le retour est envisagé à partir de 2030.