Mars : Perseverance est tombé sur une étrange structure gisant sur le sol

Une porte, une tête de serpent, une pierre en équilibre… Depuis quelques semaines et mois, les missions qui explorent la surface de la planète Mars actuellement (Curiosity et Perseverance pour la Nasa) n’en finissent plus de révéler de drôles et intrigantes images. Cette fois, c’est de nouveau au tour de Perseverance. Une photo que le rover de la Nasa a renvoyée vers la Terre début juillet montre quelque chose qui pourrait ressembler à un plat de spaghettis. Ou à des lacets emmêlés, au choix.

Perseverance a repéré une tête de serpent et une pierre en équilibre sur Mars

L’image a été prise le 12 juillet dernier — Sol 495 — par l’une des caméras dites d’évitement des dangers qui explorent le paysage en avant du rover. Pour lui éviter des déconvenues. Mais les équipes de la Nasa ne sont pas encore parvenues à clairement identifier l’objet.

Quelle est cette chose photographiée par Perseverance le 12 juillet 2022 ? © Nasa, JPL-Caltech
Quelle est cette chose photographiée par Perseverance le 12 juillet 2022 ? © Nasa, JPL-Caltech

De plus en plus de débris sur Mars

Il y a toutefois fort à parier que l’objet en question ne soit autre qu’un nouveau débris spatial. Probablement un résidu de l’atterrissage de Perseverance sur Mars il y a plus d’un an maintenant. Ce ne serait pas la première fois que de tels débris apparaissent sur des images de la Nasa.

Le mois dernier déjà, Perseverance avait repéré un morceau de métal brillant. Identifié comme très vraisemblablement un morceau de son bouclier thermique. Un peu plus tôt dans l’année, c’est l’hélicoptère Ingenuity qui avait pointé d’autres débris de l’atterrissage. Parmi lesquels, le parachute de Perseverance. Autant de preuves que l’exploration spatiale laisse des traces. Et peut-être l’occasion de se saisir de la question avant qu’elle ne devienne un réel problème.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles