Sur Mars, Perseverance a bien prélevé sa première carotte d’échantillon !

·1 min de lecture
C’est dans cette roche baptisée « Rochette » que Perseverance a prélevé son premier échantillon de sol martien destiné à être analysé dans un laboratoire terrestre. 
C’est dans cette roche baptisée « Rochette » que Perseverance a prélevé son premier échantillon de sol martien destiné à être analysé dans un laboratoire terrestre.

C?est le premier échantillon extrait du sol d?une autre planète en vue d?être rapporté sur Terre ! Une petite carotte de la taille d?un gros crayon qui vient d?être prélevée dans le cratère martien Jezero par le rover Perseverance de la Nasa, à pied d??uvre sur la planète rouge depuis le 18 février dernier. La réussite pleine et entière de cette opération cruciale, réalisée la semaine passée, n?avait pas pu être aussitôt confirmée par l?agence spatiale américaine faute d?un cliché de bonne qualité permettant de visualiser l?échantillon de sol dans son tube de collecte. C?est à présent chose faite ! De quoi rassurer l?équipe de la mission, qui avait eu quelques sueurs froides quand la première man?uvre du genre, tentée en août, s?était soldée par un échec.

Sur cette image, le tube de prélèvement photographié par le rover Perseverance début août se révèle vide. L'opération a échoué. © NASA/JPL-Caltech

Sur ce cliché pris par le rover Perseverance, on voit nettement que le tube de prélèvement contient un échantillon de roche. L'opération débutée le 1er septembre est un succès ! © NASA/JPL-Caltech

« Je l?ai ! Avec une meilleure lumière sur le fond du tube de collecte, vous pouvez voir que l?échantillon de roche que j?ai collecté est toujours là », a lancé le robot explorateur sur son compte Twitter. Le prélèvement avait commencé mercredi 1er septembre. Armé de sa perceuse rotative à percussion située à l?extrémité de son bras robotique, Persévérance avait cr [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles