Mars : Perseverance est arrivé au meilleur endroit pour découvrir des traces de vie

Perseverance est arrivé à l’endroit le plus attendu et excitant de sa mission, un site pour lequel il a fait tout ce chemin jusqu’à Mars depuis la Terre pour l’explorer : le delta du cratère Jezero. Pourquoi ce site est si intéressant ? Parce que c’est ici qu’il y a plusieurs milliards d’années, une rivière se jetait dans le lac du cratère d’impact, aujourd’hui asséché (et où a atterri le rover en février 2021).

« Nous chercherons des signes de vie ancienne dans les roches à la base du delta, a indiqué Ken Farley, chercheur de la mission Mars 2020, des roches qui, nous pensons, étaient autrefois de la boue au fond du lac Jezero ».

64 images individuelles composent ce panorama acquis par Perseverance le 11 avril 2022 (406e Sol), quelques jours avant son arrivée aux « portes » du delta de Jezero, cible principale de ses investigations en astrobiologie. À gauche, sur l'horizon, les parois du cratère Jezero, à environ 6,2 km du rover. Le lit de l'ancienne rivière est bien visible au premier plan, façonné depuis 3 milliards d'années par les vents qui déposent de la poussière. Les deux collines au centre et à droite campent dans le delta, à environ 260 et 280 m. de distance. © Nasa, JPL-Caltech, ASU, MSSS
64 images individuelles composent ce panorama acquis par Perseverance le 11 avril 2022 (406e Sol), quelques jours avant son arrivée aux « portes » du delta de Jezero, cible principale de ses investigations en astrobiologie. À gauche, sur l'horizon, les parois du cratère Jezero, à environ 6,2 km du rover. Le lit de l'ancienne rivière est bien visible au premier plan, façonné depuis 3 milliards d'années par les vents qui déposent de la poussière. Les deux collines au centre et à droite campent dans le delta, à environ 260 et 280 m. de distance. © Nasa, JPL-Caltech, ASU, MSSS

Perseverance est arrivé aux portes du delta le 13 avril dernier, après un périple de 5 kilomètres sur les pistes martiennes, à éviter différents obstacles (le rover a accompli une partie du trajet en toute autonomie avec son IA AutoNav) et en roulant sur quelque 211 mètres en moyenne par jour durant un mois. L’astromobile est maintenant à « Three Forks », un lieu surnommé ainsi pour les trois voies possibles qu’il offre aux robot explorateur et ses pilotes sur Terre. Une sorte de carrefour où les scientifiques vont devoir trancher la route à prendre. Une décision qui n’est pas simple car ces trois chemins s’annoncent très intéressant pour la recherche de traces de vie anciennes sur Mars. La deuxième phase de la grande mission de Perseverance a commencé ! Huit carottes...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles