Mars livre des secrets de son passé sur ces images impressionnantes

·2 min de lecture

La sonde Mars Express, qui orbite autour de la Planète rouge depuis 2003, nous dévoile encore de nouvelles images à couper le souffle. Sur une zone relativement restreinte, la sonde de l’ESA a réussi à capturer un condensé de structures géologiques : volcan, canyons, coulées de lave, failles tectoniques et un étonnant cratère d’impact qui nous en apprend encore un peu plus sur l’histoire de Mars et sur la présence d’eau liquide à sa surface.

Un volcan émergeant d’une mer de lave

Les images nous révèlent avec une incroyable précision la morphologie d’un petit volcan, Jovis Tholus, situé à proximité du titanesque Olympus Mons. La caldeira, dont le sommet s’élève de 1 km au-dessus de la plaine, est bien visible. L’édifice volcanique est largement amputé par la présence d'un grand cratère, dont le fond est particulièrement lisse, tout comme la plaine environnante.

Cette morphologie suggère que le volcan s’élevait au-dessus d’une mer de lave qui couvrait toute la région. Les canyons striant la surface avec une orientation nord-sud semblent d’ailleurs comme effacés. On ne les voit réapparaitre de façon nette que dans le coin nord-est des images. Il s’agit en réalité de failles d’origine tectonique, antérieures à l’éruption du volcan, et désormais remplies par les laves des différentes éruptions. Ces failles témoignent de l’ancienne activité tectonique de la planète et de sa géodynamique désormais éteinte.

Mars Express dévoile de nombreux détails permettant de retracer l'histoire de cette région de Mars. Au centre, le volcan Jovis Tholus, au nord-ouest le cratère d'impact, bordé par une grande faille dont s'écoulent des traces de chenaux. © ESA, DLR, FU Berlin, CC by-sa 3.0 igo
Mars Express dévoile de nombreux détails permettant de retracer l'histoire de cette région de Mars. Au centre, le volcan Jovis Tholus, au nord-ouest le cratère d'impact, bordé par une grande faille dont s'écoulent des traces de chenaux. © ESA, DLR, FU Berlin, CC by-sa 3.0 igo

À l’est de Jovis Tholus, les images topographiques révèlent un bombement, significatif de la présence à cet endroit d’un second volcan, bien moins développé. Le sommet du bombement est marqué par une grande fissure, très nette, d’où s’échappent des traces de coulées de lave. Cette morphologie fait...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles