Mars : des événements tectoniques ont façonné Valles Marineris, le plus grand canyon du Système solaire

·2 min de lecture

Mars n’a certainement jamais eu une tectonique des plaques comparable à celle de la Terre. Il en résulte que les bassins formés par des processus tectoniques sont rares et l’histoire de leur évolution est généralement mal contrainte. Sur Terre, une façon d’étudier l’histoire tectonique d’un lieu est de s’intéresser à la déformation enregistrée dans les dépôts sédimentaires.

Des sédiments nécessaires pour enregistrer l’histoire tectonique

Les mouvements verticaux du sol, et en particulier les épisodes de subsidence (affaissements, création de bassins) sont ainsi généralement bien archivés : sous l’effet de l’érosion des reliefs, les sédiments viennent s’accumuler dans les zones de bas topographiques. La source, la morphologie et la superposition de ces dépôts sédimentaires peuvent alors être utilisés pour reconstruire le mouvement des failles et l’évolution tectonique d’un bassin. Cette même stratégie peut être appliquée à Mars.

Exemple de cône alluvial associé à un glissement de terrain dans une vallée des Alpes. © Woudloper, Wikimedia Commons, domaine public
Exemple de cône alluvial associé à un glissement de terrain dans une vallée des Alpes. © Woudloper, Wikimedia Commons, domaine public

Les cônes sédimentaires alluviaux sont en effet assez abondants sur la surface de la Planète rouge, même si la plupart sont considérés comme postérieurs à la période d’activité fluviale de la planète qui a eu lieu il y a 3,7 milliards d’années. Les dépôts sédimentaires que l’on observe sur Mars se sont plutôt formés durant la période sèche qui a suivi. Il ne s’agit donc pas de sédiments transportés par de l’eau liquide mais plutôt par des écoulements en masse, comme des glissements de terrains ou « debris-flow », même si certains dépôts semblent associés à de rares épisodes climatiques humides.

Des dépôts sédimentaires dans Valles Marineris

La plupart de ces dépôts sédimentaires se trouvent sur les flancs de cratères d’impact et ne sont donc pas associés à des mouvements tectoniques, ce qui est très différent de la situation sur Terre où quasiment tous les bassins sédimentaires sont associés à des processus...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles