Un marqueur ADN révèle si vous avez partagé l’utérus de votre mère avec un jumeau qui n'a pas survécu

·2 min de lecture

Sans le savoir, vous avez peut-être failli avoir un vrai jumeau dont le développement n’est pas allé à terme. Parfois, un fœtus jumeau apparaît dans une échographie avant de disparaître mais, dans d'autres cas, il peut être absorbé sans laisser de trace. Jusqu’à 12 % des grossesses commencent ainsi par des embryons multiples (vrais ou faux jumeaux), mais seuls 2 % de ces grossesses donnent finalement lieu à des naissances multiples. Les vrais jumeaux, issus de la division précoce de l’embryon, représentent, pour leur part, 3 à 4 cas pour 1.000 naissances. Les causes de ces disparitions restent le plus souvent inconnues ; probablement, un manque de place ou de nutriments.

Une signature épigénétique unique aux vrais jumeaux

Jenny van Dongen et ses collègues de l’université d’Amsterdam aux Pays-Bas viennent de découvrir une modification épigénétique propre aux vrais jumeaux qui pourrait donner lieu à un test permettant de savoir si vous avez partagé au cours de votre développement un jumeau disparu dans l’utérus à un moment de la grossesse. Les chercheurs ont scanné plus de 6.000 génomes issus de jumeaux identiques, de faux jumeaux ou de parents de jumeaux afin de trouver une « signature » unique de la gémellité.

Ils ont en effet découvert pas moins de 834 séquences ADN dont le profil épigénétique est différent chez les vrais jumeaux par rapport aux naissances uniques. Ces modifications concernent la méthylation de l’ADN, c’est-à-dire l’ajout d’un groupe CH3 sur les cytosines ou les adénines. La méthylation est bien connue pour influencer directement certains mécanismes cellulaires, dont l’embryogénèse. La recherche montre ainsi que la méthylation se produit très tôt dans le développement (quelques jours après la fécondation), et se transmet donc à toutes les autres cellules filles au cours de la mitose, quelle que soit leur nature.

La méthylation de l’ADN se produit à peine quelques jours après la fécondation, ce qui signifie qu’elle est transmise à toutes les...
La méthylation de l’ADN se produit à peine quelques jours après la fécondation, ce qui signifie qu’elle est transmise à toutes les...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles