#marquepage du 25 novembre 2020 : échos des livres glanés par Anne-Marie Revol

franceinfo Culture
·1 min de lecture

Un nouveau numéro de Marque-Page : l’écrivain qui se dissimule derrière ses quatre couvertures de livre vit à Montréal, Canada. Marie-Adélaïde Dumont, libraire au Mans chez Doucet, a été transportée par L’Anomalie, d’Hervé Le Tellier. Les Instagrameurs ont pleuré en lisant, Glory, d’Elizabeth Wetmore. Un livre aussi choquant que poignant.

Mais, c’est qui’z ?

L’écrivain qui nous a envoyé cette semaine ses photos pour se faire reconnaître est auteur et... docteur. Et pourtant, il se targue de "bouffer du médecin et du gynécologue au petit-déjeuner !" Prompt à défendre les femmes, il se bat pour que leurs droits et leur liberté soit respectés et a dénoncé bien avant l’heure les maltraitances et violences médicales qu'elles subissent en silence. Un temps chroniqueur le matin sur France-Inter, il a fini par se faire remercier à cause de son franc-parler - notamment à l'encontre de l'industrie pharmaceutique. Il est connu du grand-public depuis la publication, en 1998, de son best-seller La maladie de Sachs. Un livre traduit en 14 langues, adapté au cinéma par Michelle Deville dans lequel Albert Dupontel campait un certain Bruno Sachs, médecin de campagne bienveillant, à l’écoute de ses patientes…

"Un des textes les plus brillants, jubilatoires, intéressants de la rentrée littéraire !"

Les mots manqueraient presque à Marie-Adélaïde Doucet, libraire au Mans, pour (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi