#marquepage du 14 avril 2021 : échos des livres glanés par Anne-Marie Revol

Un nouveau numéro de Marque-Page : l’écrivain qui se cache cette semaine derrière ses quatre clichés ressuscite au fil de ses œuvres sa famille décimée. Philippe Soussan, libraire à Juvisy-sur-Orge, a craqué pour Le colibri, le dernier ouvrage de Sandro Veronesi, publié chez Grasset. Quant aux bookstagrammeuses, c’est sans hésiter qu’elles défendent Femmes en colère de Mathieu Menegaux.Un p’tit quiz sinon rien ! L’auteur qui nous a envoyé ses quatre photos pour s’offrir à nos yeux ébahis (!) a exercé divers métiers avant de vivre de sa plume : pompiste, vendeur d’encyclopédies médicales, journaliste, librairie et même kiosquier – sujet de l’un de ses ouvrages marquants. Son premier roman fut un coup de maître puisqu’il offrit à son éditeur, les éditions de Minuit, un joli prix Goncourt en 1990. Consacré à deux de ses grands-oncles fauchés par la Grande Guerre, il est le premier opus d’une série de quatre ayant pour sujet sa famille - ainsi que certains aspects de sa propre vie. Son dernier ouvrage consacré à Rimbaud – dont on fête cette année le 130e anniversaire de la mort – vient de sortir chez Grasset. A lire absolument ! Le libraire nous emmène en Italie… Philippe Soussan, qui préside aux destinées de la librairie Les vraies richesses à Juvisy-sur-Orge, nous "recommande chaudement" Le colibri, de Sandro Veronesi, édité chez Grasset. Dans cet ouvrage mi-doux mi-amer, Marco Carrera est le "colibri." Comme ce petit oiseau, il emploie toute son énergie à rester au même endroit, à tenir bon malgré les drames qui ponctuent son existence. Alors que s’ouvre le roman, toutes les certitudes de cet ophtalmologue de renom, installé à Rome, père et heureux en ménage, vont être balayées par une étrange visite. "A travers ce texte (…) c’est toute l’Italie rayonnante (…) vibrante que nous découvrons." Une atmosphère proche des comédies d’Ettore Scola ou Mario Monicelli. Nostalgie, quand tu nous tiens... Les bookstagrammeuses sont en colère ! Comme la gente féminine dont Mathieu Menegaux embrasse la cause dans Femmes en colère, paru chez Grasset. Juin 2020, cour d'assises de Rennes : Mathilde Collignon, une gynécologue, divorcée et mère de deux petites filles, attend le verdict de son jugement. Accusée d'actes de barbarie contre deux hommes ayant abusé d’elle dans des circonstances très particulières, elle "ne clame pas son innocence, mais réclame justice", explique @the.eden.of.books. Au-delà de l'histoire, ce qui fait le sel de cet ouvrage, c’est aussi le "côté didactique sur le fonctionnement d’un jugement d’assises, sur les textes de loi, sur le déroulé de la délibération des jurés...", jure @petite-etoile-livresque. "Une intrigue qui dépasse la fiction", pour @les_miscellanees_de_cookie.