#marquepage du 11 novembre 2020 : échos des livres glanés par Anne-Marie Revol

franceinfo Culture
·1 min de lecture

Un nouveau numéro de Marque Page : l’auteur(e) qui se livre à travers ses quatre photos est surnommé(e) "O" par ses millions d’admirateurs… La libraire Nathalie Iris, à La Garenne-Colombes, a été touchée par Les funambules, de Mohammed Aïssaoui, un ouvrage bouleversant entre essai et roman. Quant aux Instagrameurs, ils ont lu et approuvé Héritage, de Miguel Bonnefoy : une fresque familiale immergée dans la grande histoire.

Le quiiiiiiiiiiiiz de la semaine !

Une fois n’est pas coutume, la personnalité qui nous a envoyé ses quatre photos vit à l’année à Chicago mais possède plus de dix propriétés réparties aux quatre coins des États-Unis ! Animatrice, productrice de télévision et de cinéma, elle est aussi actrice, critique littéraire, éditrice de magazines et de sites internet et désormais auteur(e), en l’occurrence, ici, d’un recueil de leçons spirituelles tirées de son émission Super Soul Sunday. À la fin du XXe, le magazine Life l’a classé(e) en tête de son palmarès des personnes les plus influentes de sa génération. Avec ce dernier indice, vous avez forcément trouvé. Même si je ne vous ai pas précisé qu’elle était… noire !

La libraire s’émeut pour une bande de funambules bigarrés…

Publié chez Gallimard, Les funambules de Mohammed Aïssaoui est un livre qui détonne en cette rentrée littéraire plutôt sombre. Son héros, Kateb, trentenaire parisien, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi