"Marque satanique": Marine Le Pen dénonce les "déclarations violentes" de Gérald Darmanin

·2 min de lecture
La présidente du Rassemblement national a réagi jeudi aux propos tenus par Gérald Darmanin. Le ministre de l'Intérieur avait comparé dans les colonnes du Bien Public une victoire du RN aux régionales à une
La présidente du Rassemblement national a réagi jeudi aux propos tenus par Gérald Darmanin. Le ministre de l'Intérieur avait comparé dans les colonnes du Bien Public une victoire du RN aux régionales à une

"Est-ce que le gouvernement a perdu la tête?" Marine Le Pen s'est affichée remontée devant la presse jeudi après-midi. La présidente du Rassemblement national, alors en déplacement dans la région Centre-Val de Loire pour soutenir son candidat Aleksandar Nikolic, a dénoncé les propos tenus par Gérald Darmanin.

Selon Le Bien Public, le ministre de l'Intérieur a estimé qu'une victoire du parti d'extrême droite dans une région représenterait "une marque satanique".

"Est-ce que le gouvernement a perdu la tête? On peut quand même maintenant se poser la question", a estimé Marine Le Pen. "Comment ce gouvernement ne se rend pas compte qu'avec des déclarations aussi violentes à l'égard de l'opposition, il participe au climat de haine, de brutalité et de violence."

"Il faut que la République en Marche garde son calme"

La présidente du Rassemblement national a dénoncé les agissements de l'exécutif et de la République en marche au cours de cette campagne des régionales: "Des ministres ont appelé à chasser le Rassemblement national, à abattre l'ennemi qu'est Marine Le Pen... Aujourd'hui nous sommes accusés de satanisme".

"Il faut que la République en Marche garde son calme et arrête d'insulter l'opposition parce que ça pose un problème démocratique", a conclu Marine Le Pen.

Invité de BFMTV ce vendredi matin, le porte-parole du Rassemblement national Julien Sanchez s'est indigné du comportement du ministre de l'Intérieur, responsable de l'organisation de ces élections régionales.

"Ca ne le grandit pas et ça ne grandit pas sa fonction", a commenté le maire RN de Beaucaire. "Si Monsieur Darmanin nous insulte en nous disant que nous sommes sataniques, eh bien je l'invite à trouver beaucoup d'exorcistes car nous allons gagner beaucoup de régions".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles