"La marque Macron"

·1 min de lecture

Le philosophe Raphaël Llorca s'attaque aux secrets et aux limites de l'art politique Macron.

Il fallait un docteur en philosophie pour percer le secret de la démarche politique d’Emmanuel Macron. Avec son livre «La marque Macron » (éd. de l’Aube), Raphaël Llorca défend une thèse originale. Elle repose sur l’invention d’une marque politique s’appuyant sur une approche marketing faite de valeurs, de récits et d’une esthétique. Le chercheur analyse les mots, la geste du président et ce symbole du «neutre». C’est ce qui aurait permis au champion du «en même temps» de se placer au-dessus du champ politique. Mais il constate aussi le dérèglement de la marque Macron à l’épreuve du pouvoir. Le président serait passé du neutre à la neutralisation du pouvoir. Les gilets jaunes étant, selon l’auteur, la «contre-marque» de Macron.

31P07IPsnYL._SX265_BO1,204,203,200_
31P07IPsnYL._SX265_BO1,204,203,200_

«La marque Macron » (éd. de l’Aube)


Retrouvez cet article sur Paris Match