Publicité

La marque Gap dépose le bilan en France

Le tribunal de Grenoble a acté lundi matin la cessation de paiement de la branche française de l’enseigne Gap.

Détenue par Michel Ohayon, l’enseigne Gap s’est présentée devant le tribunal de commerce de Grenoble, ce lundi, pour se déclarer en cessation de paiement. Elle accuse un passif de 25 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires annuel de 42 millions d’euros. Cette cessation de paiement fait suite à celles de Camaïeu et Go Sport, autre propriétés de l'homme d’affaires, via la société Hermione People & Brands (HPB). Les juges du tribunal de commerce de Grenoble pourraient rendre leur décision sur l’avenir de Gap dès mercredi.

En septembre 2022, l’enseigne Camaïeu avait été placée en liquidation judiciaire, faute de repreneur, et 2 600 salariés licenciés, après que ses 511 magasins aient déposé le bilan. Début 2023, c’est la chaîne d’équipements sportifs Go Sport qui a été déclaré en cessation de paiement et placé en redressement. Plus de 2 100 personnes travaillent pour la marque à travers 160 magasins.

Aussi, le 18 février, Michel Ohayon avait placé 26 magasins Galeries Lafayette « en redressement judiciaire pour les protéger de toute attaque », affirmant leur situation « saine ».

Un empire qui s’écroule

Gap France a été repris par Michel Ohayon en avril 2021, pour un euro symbolique et un contrat de franchise et de fourniture avec la maison mère, alors que l’entreprise américaine avait décidé de se retirer du marché européen. Actuellement, l’hypothèse privilégiée est cell...

Lire la suite sur LeJDD

VIDÉO- 1,5 milliard de dollars d'amende pour le complotiste Alex Jones, qui se déclare en faillite