Maroni, le territoire des ombres (Arte) : que nous réserve la saison 2 ?

·1 min de lecture

Alors que les recherches pour retrouver son coéquipier Joseph Dialo se poursuivent en Guyane, Chloé doit rentrer à Saint-Pierre-et-Miquelon : sa mère, Gladys, qui commandait la brigade de gendarmerie, vient de se suicider. Chloé doit alors non seulement faire face à une communauté locale pour le moins hostile, mais aussi s'occuper de François, son frère déficient mental, avec qui elle entretient des relations complexes...

À lire également

Maroni, les fantômes du fleuve (Arte) - Stéphane Caillard : "C’est certainement l’un de mes plus beaux rôles"

C’est avec passion que Stéphane Caillard évoque son personnage dans cette série policière hypnotique et teintée de mysticisme : "Chloé Bresson est en quête de réparation pour les autres. D’où son dépassement de soi, ses multiples franchissements, ainsi que sa quête individuelle, qui se situe au-delà du perceptible et de l’entendement." Après la jungle de Guyane, cette gendarme hors norme nous entraîne, dans la saison 2, vers les rivages glacés de Saint-Pierre-et-Miquelon, pour une enquête sur fond de chamanisme et de trafic de drogue. Ces territoires, lointains et sauvages, ont marqué la comédienne :

"Ils ont en commun de vous donner à vivre des ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles