Le Maroc vote le 8 septembre : ce que la Constitution de 2011 a changé

·1 min de lecture
Une trentaine de partis sont mobilisés pour tenter de convaincre près de 18 millions de Marocains à se déplacer pour élire les 395 députés de la Chambre des représentants et plus de 31 000 élus communaux et régionaux.
Une trentaine de partis sont mobilisés pour tenter de convaincre près de 18 millions de Marocains à se déplacer pour élire les 395 députés de la Chambre des représentants et plus de 31 000 élus communaux et régionaux.

Il y a dix ans, les Marocains ont amendé leur Constitution. Ils s?apprêtent ce mercredi 8 septembre à voter lors d?élections générales qui combinent législatives, régionales et communales, une première pour le royaume chérifien. Qualifiée de réponse au « Printemps arabe », la Constitution de 2011 adoptée par le premier référendum du règne de Mohammed VI ? qui a accédé au pouvoir en 1999 ? a permis de renforcer les pouvoirs du chef de l?exécutif et du Parlement tout en préservant la prééminence politique et religieuse du roi. Voici dix points d?évolution de la constitution pour mieux comprendre ce qui se joue autour des élections du 8 septembre.

À LIRE AUSSI« Le Maroc est en capacité d?avoir un projet collectif ambitieux et réaliste »

La redistribution des pouvoirs entre l?exécutif et le roi

Peut-être s?agit-il là de l?évolution la plus importante. Depuis 2011, le Premier ministre est désormais chef du gouvernement. Le suffrage universel devient décisif puisque le roi doit le désigner au sein du parti arrivé en tête aux législatives.

Avec la révision constitutionnelle, le champ de la responsabilité gouvernementale a connu un élargissement substantiel, avec un pouvoir de nomination du chef de l?exécutif très important, le Palais conservant un « pré carré » régalien dans les domaines religieux, de la défense et des affaires étrangères.

Également, l?opposition parlementaire est renforcée et dispose en vertu de la Constitution de fonctions précises en matière de con [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles