Maroc: visite d'une délégation parlementaire française sur la question des visas

AFP - FADEL SENNA

Les relations du Maroc avec la France sont de plus en plus tendues depuis un an. En cause notamment, la réduction de moitié du nombre de visas accordés aux Marocains pour venir en France, mais aussi la question du Sahara occidental, région sur laquelle le Maroc clame sa souveraineté et demande un plus grand soutien de Paris. C’est dans ce contexte tendu que Rabat a accueilli de samedi à lundi une visite de parlementaires français.

En septembre 2021, Paris avait décidé de réduire de 50% le nombre de visas accordés à l'Algérie, au Maroc et à la Tunisie, pour mettre la pression sur des gouvernements jugés trop peu coopératifs dans la réadmission de leurs ressortissants expulsés de France. Un durcissement qui a jeté un froid dans les relations entre le Maroc et la France.

À écouter aussi : La France durcit l'octroi des visas à l'égard du Maroc, de l'Algérie et la Tunisie

À écouter aussi : dans la brouille diplomatique entre la France et le Maroc, «la crise des visas n'est qu'un élément»

Pour l’instant, entre Rabat et Paris l’heure n’est pas encore au réchauffement des relations, le royaume attend toujours la nomination d’un nouvel ambassadeur français après le départ d’Hélène Le Gal fin septembre.


Lire la suite sur RFI