Maroc : les vacances royales de N. Sarkozy fuitent sur Instagram

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Maroc : les vacances royales de N. Sarkozy fuitent sur Instagram
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nicolas Sarkozy et Carla Bruni-Sarkozy se sont envolés le 21 décembre 2015 pour le Maroc dans un jet privé du royaume pour passer des vacances à Marrakech, dans une résidence appartenant à Mohammed VI, rapporte Le Canard enchaîné dans son édition du jour. Un séjour royal qui fait polémique.

Un séjour aux frais du roi

Depuis son retour en politique et la sortie de son livre, Nicolas Sarkozy tente de rompre avec l'image "bling-bling" qui lui colle à la peau depuis les épisodes du Fouquet's et le séjour de cinq jours sur le yacht de Vincent Bolloré, alors qu'il était à peine installé à l'Elysée en 2007.

Mais rien n'y fait : chassez le naturel et il revient au galop. S'il n'a pas ouvertement communiqué sur ce séjour au Maroc, son fils s'en est chargé pour lui. Louis, qui poste régulièrement des photos sur les réseaux sociaux, ne s'est pas privé de partager les luxueuses vacances de sa famille sur Instagram. Deux clichés ont ainsi été pris dans le palais marocain.

Le soleil marocain
Le soleil marocain
Photo en famille
Photo en famille

"La chance d'avoir un souverain comme le roi du Maroc"

Quelques jours après ce séjour, l'ex-président de la République était l'invité d'une conférence organisée à Abu Dhabi, aux Emirat Arabes Unis. L'occasion pour lui de voler au secours du pourvoir marocain en prenant sa défense sur la question du Sahara occidental. Il était même allé jusqu'à regretter que tout le monde n'ait pas "la chance d'avoir un souverain comme le roi du Maroc".

Ce contenu peut également vous intéresser :

 

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles