Maroc Telecom : Résultats consolidés du 1er semestre 2017

Maroc Telecom
GlobeNewswire

SULTATS CONSOLID ES DU 1 er SEMESTRE 2017

Faits marquants :        

  • Croissance de 3,8% des parcs du Groupe, à plus de 55 millions de clients ;
  • Croissance de 2,1% du chiffre d'affaires des services sortants consolidé ;
  • Augmentation de 1,4 pt du taux de marge d'EBITDA pour atteindre 50%, grâce aux efforts continus d'optimisation des coûts ;
  • Hausse de 5,9% du résultat net ajusté* part du Groupe à change constant ;
  • Retour à la croissance du chiffre d'affaires Sortant Mobile au Maroc grâce à la bonne dynamique de l'internet Mobile ;
  • Accélération du déploiement de la 4G+ au Maroc qui couvre 80% de la population fin juin 2017 ;
  • Poursuite du développement de la Data Fixe dont le chiffre d'affaires croit de 10% grâce aux succès des offres haut débit sur ADSL et fibre optique ;
  • Poursuite du plan de redressement des nouvelles filiales Moov qui génèrent pour la première fois, au global, un résultat net positif.

Mise à jour des perspectives 2017, à périmètre et change constants :

  • Légère baisse du chiffre d'affaires due aux nouvelles mesures de régulation ;
  • EBITDA stable ;
  • CAPEX d'environ 23% du chiffre d'affaires, hors fréquences et licences.

A l'occasion de la publication de ce communiqué, Monsieur Abdeslam Ahizoune, Président du Directoire, a déclaré :



« Les résultats financiers de ce premier semestre témoignent du dynamisme du groupe Maroc Telecom sur l'ensemble de ses marchés. Au Maroc, le succès du Très Haut Débit Mobile et Fixe confirme la pertinence de sa stratégie, basée sur le déploiement de ses infrastructures et leur renforcement pour accompagner la forte accélération des usages. Les filiales africaines continuent de gagner des parts de marché et de soutenir la croissance des résultats du Groupe. Les efforts d'optimisation des coûts se poursuivent et contribuent à améliorer le haut niveau de profitabilité du Groupe, déjà parmi les plus élevés du secteur.»


*ajusté de l'impact des charges de restructuration en 2017 et de la cession immobilière en 2016 (cf : annexe 1)

résultats consolidés ajustés* du groupe

IFRS en millions de MAD S1-2016 S1-2017 Variation Variation
à taux de change constant (1)
Chiffre d'affaires 17 593

 
17 091

 
-2,8%

 
-2,3%

 
EBITDA 8 525

 
8 521

 
+0,0%

 
+0,4%

 
  Marge (%) 48,5%

 
49,9%

 
+1,4 pt

 
+1,4 pt

 
EBITA ajusté 5 306 5 287

 
-0,4%

 
+0,1%

 
  Marge (%) 30,2% 30,9% +0,8 pt +0,7 pt
Résultat net ajusté - Part du Groupe 2 766 2 923

 
+5,7%

 
+5,9%

 
  Marge (%) 15,7% 17,1% +1,4 pt +1,3 pt
CAPEX (2) 3 775

 
3 021

 
-20,0%

 
 
  Dont fréquences et licences 888      
  CAPEX / CA (hors fréquences et licences)

 

 
16,4% 17,7% +1,3 pt  
CFFO ajusté 5 240

 
4 526

 
-13,6%

 
 
Dette Nette 15 776 16 959 +7,5%  
  Dette Nette / EBITDA 0,9x 1,0x    

* Les ajustements des indicateurs financiers sont détaillés dans l'annexe 1.

  • Parc

Au 30 juin 2017, le parc du Groupe s'établit à plus de 55 millions de clients, en hausse de 3,8% sur un an, porté par une hausse des parcs Mobile au Niger, en Côte d'Ivoire et au Togo ainsi que la croissance soutenue des parcs Fixe voix et haut débit au Maroc.

  •   Chiffre d'affaires

Au 30 juin 2017, le groupe Maroc Telecom a réalisé un chiffre d'affaires consolidé (3) de 17 091  millions de dirhams, en baisse de 2,8% (-2,3% à taux de change constant) par rapport au premier semestre 2016, en raison principalement de la libéralisation de la téléphonie sur IP depuis novembre 2016 au Maroc et de la baisse des tarifs de terminaison d'appels au Maroc et dans les filiales subsahariennes. Les revenus des Services sortants sont en croissance de 2,1% grâce à la croissance des parcs et la hausse des usages, notamment Data.


  •   Résultat opérationnel avant amortissement

A fin juin 2017, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) du groupe Maroc Telecom est en hausse de 0,4% à change constant pour atteindre 8 521 millions de dirhams (stable à change courant). La marge d'EBITDA progresse de 1,4 pt en 1 an pour atteindre le niveau élevé de 49,9% grâce à d'importants efforts dans la maitrise et l'optimisation des coûts et l'impact favorable des baisses de tarifs de terminaison d'appel Mobile dans les filiales africaines.

  • Résultat opérationnel

Au premier semestre 2017, le résultat opérationnel (EBITA) (4) ajusté consolidé du groupe Maroc Telecom s'établit à 5 287 millions de dirhams, en hausse de 0,1% à taux de change constant grâce à la progression de 0,4% de l'EBITDA et malgré la croissance de 1,9% de la charge d'amortissement consécutive à l'important effort d'investissement réalisé au Maroc et à l'International. La marge d'exploitation progresse de 0,7 pt (à taux de change constant) pour atteindre 30,9%.

  •   Résultat net - Part du Groupe

A fin juin 2017, le résultat net ajusté part du groupe ressort en hausse de 5,7% (+5,9% à taux de change constant) par rapport au premier semestre de l'année précédente, grâce à la forte progression du résultat net des activités à l'International et notamment le succès de la restructuration des nouvelles filiales Moov qui dégagent maintenant, au global, un résultat net positif.

  •   Cash Flow

Les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) (5) ajustés s'établissent à 4 526 millions de dirhams, en baisse de 13,6% par rapport à la même période de l'année précédente du fait des importants programmes d'investissement en cours.

A fin juin 2017, la dette nette (6) consolidée du groupe Maroc Telecom s'établit à 17 milliards de dirhams, en hausse de 7,5% sur 1 an sous l'effet principalement des décaissements exceptionnels (charges de restructuration, licences) et du versement de 6 milliards de dirhams de dividendes à l'ensemble des actionnaires du groupe Maroc Telecom.

  • Faits marquants exceptionnels

Le premier semestre a été marqué par la finalisation du plan de départs volontaires au Maroc et par des réductions d'effectifs à l'International ayant bénéficié à 1 068 salariés à date, pour  un coût global de 620 millions de dirhams, dont 235 millions de dirhams en 2017. Le montant total des décaissements liés à ces plans de départ atteint 580 millions de dirhams au premier semestre 2017, le reliquat devant intervenir au cours du troisième trimestre 2017.

Les six premiers mois de l'année 2017 ont été marqués par le paiement de 410 millions dirhams correspondant à la deuxième tranche de la licence globale obtenue en Côte d'Ivoire en mars 2016 pour un montant de 1,6 milliard de dirhams, et au décaissement de 28 millions de dirhams au titre de la deuxième et dernière tranche de la licence 3G au Togo.

Les comptes du premier semestre 2016 intégraient la cession d'un bien immobilier avec une plus-value de 297 millions de dirhams (impact cash de 317 millions de dirhams) et le paiement de la première tranche de la licence 3G au Togo pour un montant de 33 millions de dirhams.

  • Nominations au Conseil de Surveillance, au Comité d'Audit et au Directoire

Le Conseil de Surveillance de Maroc Telecom a coopté Monsieur Abdelouafi Laftit en remplacement de Monsieur Mohamed Hassad en qualité de membre du Conseil de Surveillance.

Le Conseil de Surveillance a procédé également à la nomination de Monsieur Mohammed Samir Tazi en qualité de membre du Comité d'Audit en remplacement de Monsieur Abdelhak Harrak.

Le Conseil de Surveillance a par ailleurs nommé Monsieur François Vitte en qualité de membre du Directoire de Maroc Telecom en remplacement de Monsieur Oussama El Rifai, avec une date d'effet au 2 octobre 2017.

  •    Mise à jour des perspectives 2017 à périmètre et change constants

Sur la base des évolutions récentes du marché et dans la mesure où aucun nouvel événement exceptionnel majeur ne viendrait perturber l'activité du groupe, Maroc Telecom a mis à jour ses prévisions pour l'année 2017 à périmètre et change constants :

  • Légère baisse du chiffre d'affaires due aux nouvelles mesures de régulation ;
  • EBITDA stable ;
  • CAPEX d'environ 23% du chiffre d'affaires, hors fréquences et licences.


revue des activités du groupe

Les ajustements des indicateurs financiers « Maroc » et « International » sont détaillés dans l'annexe 1.

  • M aroc
IFRS en millions de MAD S1-2016 S1-2017 Variation
Chiffre d'affaires 10 615

 
10 076

 
-5,1%

 
Mobile 6 934

 
6 552

 
-5,5%

 
  Services 6 735

 
6 435

 
-4,5%

 
  Equipement 199

 
117

 
-41,1%

 
Fixe 4 471

 
4 451

 
-0,5%

 
  Dont Data Fixe* 1 197 1 322 +10,4%
Elimination et autres revenus -790 -927  
EBITDA 5 670

 
5 355

 
-5,6%

 
  Marge (%) 53,4%

 
53,1%

 
-0,3 pt

 
EBITA ajusté 3 824

 
3 493

 
-8,6%

 
  Marge (%) 36,0% 34,7% -1,4 pt
CAPEX 1 552 1 793 +15,5%
  Dont fréquences et licences      
  CAPEX / CA (hors fréquences et licences) 14,6% 17,8% +3,2 pt
CFFO ajusté 3 408 3 092 -9,3%
Dette nette 13 955 14 493 +3,9%
  Dette nette /EBITDA 1,2x 1,4x  

      *La Data Fixe regroupe l'Internet, la TV sur ADSL et les services Data aux entreprises

Les activités au Maroc ont généré un revenu de 10 076 millions de dirhams, affectés par la réintroduction d'une asymétrie sur les tarifs de terminaison d'appel en mars 2017 et la libéralisation de la téléphonie sur IP depuis novembre 2016. Le chiffre d'affaires des Services Sortants du Fixe et du Mobile est en croissance de 2,3%, porté par le succès des offres Haut Débit.

Le résultat opérationnel avant amortissement (EBITDA) du premier semestre 2017 s'élève à 5  355 millions de dirhams, en retrait de 5,6% du fait de la baisse du chiffre d'affaires. Le taux de marge d'EBITDA atteint 53,1%, quasiment stable par rapport au premier semestre 2016
(-0,3 pt) grâce à l'amélioration du taux de marge brute de 0,5 pt et à la baisse de 2,3% des coûts opérationnels suite au départ de 1 026 salariés.

Le résultat opérationnel ajusté ressort à 3 493 millions de dirhams avec une marge de 34,7% en baisse limitée de 1,4 pt du fait de la baisse de l'EBITDA et de la progression de 1,5% de la charge d'amortissement consécutive à l'important programme d'investissement en cours de déploiement.

Durant les six premiers mois de 2017, les flux nets de trésorerie opérationnels ajustés au Maroc atteignent 3 092 millions de dirhams, en baisse de 9,3% du fait de la baisse de l'EBITDA, affecté par la baisse du tarif de terminaison d'appel Mobile, de la libéralisation de la téléphonie sur IP, et de la hausse de 15,5% des investissements portée par l'accélération du déploiement de la 4G+.


Mobile

 

 
Unité S1-2016 S1-2017 Variation
Mobile        
Parc (7) (000) 18 179 18 411 +1,3%
  Prépayé (000) 16 466 16 635 +1,0%
  Postpayé (000) 1 713 1 776 +3,7%
  Dont Internet 3G/4G+ (8) (000) 6 944 8 372 +20,6%
ARPU (9) (MAD/mois) 60,1 56,9 -5,2%

Au 30 juin 2017, le parc (7) Mobile atteint 18,4 millions de clients, en progression de 1,3% en un an, tiré par une croissance de 3,7% du parc postpayé et de 1,0% du parc prépayé.

Dans un contexte concurrentiel et réglementaire peu favorable du fait de l'instauration d'une asymétrie de 20% sur les terminaisons d'appels en faveur des autres opérateurs depuis mars 2017 et la baisse du trafic international entrant suite à la libéralisation de la téléphonie sur IP en novembre 2016, le chiffre d'affaires Mobile recule de 5,5% par rapport à la même période de l'année précédente, à 6 552 millions de dirhams.

Les revenus sortants ressortent en hausse de 2,3%, tirés par la forte croissance de la Data Mobile (+56,8%) qui a fait plus que compenser la baisse de la Voix.

L'ARPU (9) mixte s'établit à 57 dirhams pour les six premiers mois de 2017, en retrait de 5,2% par rapport à la même période de 2016.

L'essor des services Data se poursuit soutenu par une hausse de 20,6% du parc Internet Mobile et de 82% du trafic grâce aux succès et à la qualité des offres 3G et 4G+ de Maroc Telecom.

Fixe et Internet

 

 
Unité S1-2016 S1-2017 Variation
Fixe        
Lignes Fixe (000) 1 617 1 678 +3,8%
Accès Haut Débit (10) (000) 1 197 1 306 +9,1%

Le parc Fixe progresse de 3,8% sur un an, à 1 678 milliers de lignes et le parc ADSL poursuit sa croissance (+9,1% en 1 an), pour atteindre près de 1,3 million d'abonnements.

Les activités Fixe et Internet enregistrent un chiffre d'affaires en légère baisse de 0,5% du fait de la baisse de 18,4% du revenu issu du transit de minutes internationale, activité très faiblement margée. La Data Fixe reste en croissance très soutenue de 10,4% grâce aux succès des offres Haut Débit sur ADSL et fibre optique.

   

 

  • International

Indicateurs financiers

IFRS en millions de MAD S1-2016 S1-2017 Variation Variation
à taux de change constant
Chiffre d'affaires 7 678 7 582 -1,3% +0,0%
 Dont Services Mobile 6 897 6 878 -0,3% +1,0%
EBITDA 2 855 3 166 +10,9% +12,4%
 Marge (%) 37,2% 41,8% +4,6 pt +4,6 pt
EBITA ajusté 1 483 1 794 +21,0% +22,7%
 Marge (%) 19,3% 23,7% +4,4 pt +4,4 pt
CAPEX 2 223 1 228 -45,6%  
 Dont fréquences et licences 888      
 CAPEX/ CA (hors fréquences et licences) 17,4% 16,0% -1,4 pt  
CFFO ajusté 1 832 1 435 -21,7%  
Dette nette 5 609 6 164 +9,9%  
 Dette nette / EBITDA 1,0x 1,0x    

Au cours du premier semestre 2017, les activités du Groupe à l'International ont réalisé un chiffre d'affaires de 7 582 millions de dirhams, en baisse de 1,3%, en raison de la baisse des tarifs de terminaison d'appel et de la désactivation de clients non identifiés. A change constant et hors baisse des tarifs de terminaison d'appel, le chiffre d'affaires des activités à l'International ressort en progression de 1,1%, soutenu par la progression de 10,4% à change constant du chiffre d'affaires des nouvelles filiales.

Sur la même période, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) s'établit à 3 166 millions de dirhams, en hausse de 10,9% (+12,4% à taux de change constant). L'amélioration du 0,9 pt du taux de marge brute notamment suite aux baisses des tarifs de terminaison d'appel, la baisse de 9,2% des OPEX et les éléments exceptionnels de 2016 conduisent à une amélioration de 4,6 pt du taux de marge d'EBITDA pour atteindre 41,8%, à taux de change constant.

Le résultat opérationnel ajusté s'élève à 1 794 millions de dirhams, en forte hausse de 23% à change constant grâce à la croissance soutenue de l'EBITDA et d'une charge d'amortissement qui progresse de 2,3%. La marge d'exploitation atteint 23,7%, en progression de 4,4 pt à taux de change constant.

Les flux nets de trésorerie opérationnels ajustés (CFFO) des activités à l'International ressortent en baisse de 22%, à 1 435 millions de dirhams.

Indicateurs opérationnels

  Unité S1-2016 S1-2017 Variation
Mobile        
  Parc (7) (000)      
  Mauritanie   2 150 2 047 -4,8%
  Burkina Faso   7 056 7 056 +0,0%
  Gabon (11)   1 667 1 721 +3,3%
  Mali   8 091 6 898 -14,7%
  Côte d'Ivoire   5 646 7 100 +25,8%
  Bénin   3 614 3 880 +7,4%
  Togo   2 184 2 634 +20,6%
  Niger   1 087 1 780 +63,8%
  Centrafrique   152 137 -10,2%
Fixe        
Parc (000)      
  Mauritanie   47 49 +4,2%
  Burkina Faso   76 76 -0,3%
  Gabon   19 20 +3,0%
  Mali   142 152 +6,6%
Haut Débit Fixe        
Parc (10) (000)      
  Mauritanie   11 12 +8,5%
  Burkina Faso   14 13 -6,6%
  Gabon   13 14 +13,0%
  Mali   59 63 +6,2%



Notes :

(1) Maintien d'un taux de change constant MAD/Ouguiya/ Franc CFA.
(2) Les CAPEX correspondent aux acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles comptabilisées sur la période.
(3) Maroc Telecom consolide dans ses comptes les sociétés Mauritel, Onatel, Gabon Télécom, Sotelma et Casanet ainsi que les nouvelles filiales africaines (en Côte d'Ivoire, Bénin, Togo, Niger, Centrafrique et Prestige Telecom qui fournit des services IT à ces dernières) depuis leur acquisition le 26 janvier 2015. 
(4) L'EBITA correspond au résultat opérationnel avant les amortissements des actifs incorporels liés aux regroupements d'entreprises, les dépréciations des écarts d'acquisition et autres actifs incorporels liés aux regroupements d'entreprises et les autres produits et charges liés aux opérations d'investissements financiers et aux opérations avec les actionnaires (sauf lorsqu'elles sont directement comptabilisées en capitaux propres).
(5) Le CFFO comprend les flux nets de trésorerie provenant des activités d'exploitation avant impôts, tels que présentés dans le tableau des flux de trésorerie, ainsi que les dividendes reçus des sociétés mises en équivalence et des participations non consolidées. Il comprend aussi les investissements industriels nets, qui correspondent aux sorties nettes de trésorerie liée aux acquisitions et cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles.
(6) Emprunts et autres passifs courants et non courants moins Trésorerie (et équivalents de trésorerie) y compris le cash bloqué pour emprunts bancaires.
(7) Le parc actif est constitué des clients prépayés, ayant émis ou reçu un appel voix (hors appel en provenance de l'ERPT concerné ou de ses Centres de Relations Clients) ou émis un SMS/MMS ou ayant fait usage des services Data (hors échanges de données techniques avec le réseau de l'ERPT concerné) durant les trois derniers mois, et des clients postpayés non résiliés.
(8) Le parc actif de l'Internet Mobile 3G et 4G+ inclut les détenteurs d'un contrat d'abonnement postpayé (couplé ou non avec une offre voix) et les détenteurs d'une souscription de type prépayé au service Internet ayant effectué au moins une recharge durant les trois derniers mois ou dont le crédit est valide et qui ont utilisé le service durant cette période.
(9) L'ARPU se définit comme le chiffre d'affaires (généré par les appels entrants et sortants et par les services de données) net des promotions, hors roaming et ventes d'équipement, divisé par le parc moyen de la période. Il s'agit ici de l'ARPU mixte des segments prépayé et postpayé.
(10) Le parc haut débit inclut les accès ADSL et les liaisons louées au Maroc et inclut également le parc CDMA pour les filiales historiques.
(11) La fusion de Gabon Telecom et MOOV Gabon en Juin 2016 a conduit à la consolidation de leurs données historiques.

Avertissement Important :
Déclarations prospectives. Le présent communiqué de presse contient des déclarations et éléments de nature prévisionnelle relatifs à la situation financière, aux résultats des opérations, à la stratégie et aux perspectives de Maroc Telecom ainsi qu'aux impacts de certaines opérations. Même si Maroc Telecom estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables, elles ne constituent pas des garanties quant à la performance future de la société. Les résultats effectifs peuvent être très différents des déclarations prospectives en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes connus ou inconnus, dont la plupart sont hors de notre contrôle, notamment les risques décrits dans les documents publics déposés par Maroc Telecom auprès de l'Autorité Marocaine du marché des capitaux ( www.ammc.ma ) et de l'Autorité des Marchés Financiers ( www.amf-france.org ), également disponibles en langue française sur notre site ( www.iam.ma ). Le présent communiqué de presse contient des informations prospectives qui ne peuvent s'apprécier qu'au jour de sa diffusion. Maroc Telecom ne prend aucun engagement de compléter, mettre à jour ou modifier ces déclarations prospectives en raison d'une information nouvelle, d'un évènement futur ou de tout autre raison, sous réserve de la réglementation applicable notamment les articles III.2.31 et suivants de la circulaire de l'autorité marocaine du marché des capitaux et 223-1 et suivants du règlement général de l'Autorité des Marchés Financiers.

Maroc Telecom est un opérateur global de télécommunications au Maroc, leader sur l'ensemble de ses segments d'activités, Fixe, Mobile et Internet. Il s'est développé à l'international et est aujourd'hui présent dans dix pays en Afrique. Maroc Telecom est coté simultanément à Casablanca et à Paris et ses actionnaires de référence sont la Société de Participation dans les Télécommunication (SPT)*  (53%) et le Royaume du Maroc (30%).

* SPT est une société de droit marocain contrôlée par Etisalat.

Contacts
Relations investisseurs
relations.investisseurs@iam.ma

 

 

 

 
Relations presse
relations.presse@iam.ma

Annexe 1 : Passage des indicateurs financiers ajustés aux indicateurs financiers publiés

Le résultat opérationnel ajusté, le résultat net ajusté part du groupe et le CFFO ajusté, mesures à caractère non strictement comptable, doivent être considérés comme des informations complémentaires. Ils illustrent mieux les performances du groupe en excluant les éléments exceptionnels.

  S1 2016 S1 2017
(en millions MAD) Maroc International Groupe Maroc International Groupe
EBITA ajusté 3 824 1 483 5 306 3 493 1 794 5 287
Eléments exceptionnels :
Cession immobilière
   

+297
 

+297
     
Charges de restructuration       -188 -47 -235
EBITA publié 3 824 1 780 5 603 3 305 1 747 5 052
Résultat net ajusté - Part du Groupe     2 766     2 923
Eléments exceptionnels :
Cession immobilière
     

+152
     
Charges de restructuration           -161
Résultat net publié - Part du Groupe     2 918     2 762
CFFO ajusté 3 408 1 832 5 240 3 092 1 435 4 526
Eléments exceptionnels :
Cession immobilière
   

+317
 

+317
     
Charges de restructuration       -573 -7 -580
Paiement des licences   -33 -33   -438 -438
CFFO publié 3 408 2 116 5 524 2 519 989 3 508

 


Etat de la situation financière consolidée

ACTIF (en millions MAD)  31/12/2016 30/06/2017  
 
Goodwill 8 360 8 553  
Autres immobilisations incorporelles  7 378 7 199  
Immobilisations corporelles  29 981 30 272  
Actifs financiers non courants  327 359  
Impôts différés actifs 276 274  
Actifs non courants  46 322 46 655  
Stocks 324 395  
Créances d'exploitation et autres 12 001 12 435  
Actifs financiers à court terme 156 147  
Trésorerie et équivalents de trésorerie 2 438 2 351  
Actifs disponibles à la vente 54 54  
Actifs courants 14 974 15 382  
TOTAL ACTIF  61 296 62 037  
       
PASSIF (en millions MAD) 31/12/2016 30/06/2017  
 
Capital 5 275 5 275  
Réserves consolidées 4 604 4 776  
Résultats consolidés de l'exercice 5 598 2 762  
Capitaux propres - part du groupe 15 476 12 813  
Intérêts minoritaires 3 822 3 450  
Capitaux propres 19 298 16 263  
Provisions non courantes 470 518  
Emprunts et autres passifs financiers à long terme 4 666 4 615  
Impôts différés passifs 266 227  
Autres passifs non courants 0 0  
Passifs non courants  5 402 5 359  
Dettes d'exploitation 24 626 24 298  
Passifs d'impôts exigibles 651 616  
Provisions courantes  1 208 797  
Emprunts et autres passifs financiers à court terme 10 110 14 704  
Passifs courants  36 596 40 415  
TOTAL PASSIF  61 296 62 037  

.

Etat de résultat global

(En millions MAD) 30/06/2016 30/06/2017  
Chiffre d'affaires 17 593 17 091  
Achats consommés -3 046 -2 803  
Charges de personnel -1 655 -1 553  
Impôts et taxes -1 434 -1 373  
Autres produits et charges opérationnels -2 662 -3 237  
Dotations nettes aux amortissements, dépréciations et aux provisions -3 193 -3 072  
Résultat opérationnel 5 603 5 052  
Autres produits et charges des activités ordinaires -24 -23  
Résultat des activités ordinaires 5 580 5 029  
  Produits de trésorerie et d'équivalents de trésorerie 5 3  
  Coût de l'endettement financier brut -157 -196  
Coût de l'endettement financier net -152 -193  
Autres produits et charges financiers  -51 31  
Résultat financier -203 -162  
Charges d'impôt -1 894 -1 644  
Résultat net 3 483 3 223  
Ecart de change résultant des activités à l'étranger -70 250  
Résultat global total de la période 3 412 3 473  
Résultat net 3 483 3 223  
Part du groupe 2 918 2 762  
Intérêts minoritaires 565 461  
       
Résultat par action 30/06/2016 30/06/2017  
 
 Résultat net - Part du groupe  (en millions MAD) 2 918 2 762  
 Nombre d'actions au 30 juin 879 095 340 879 095 340  
 Résultat net par action (en MAD) 3,32 3,14  
 Résultat net dilué par action (en MAD) 3,32 3,14  



Tableau des flux de trésorerie consolidés

(En millions MAD) 30/06/2016 30/06/2017  
 
Résultat opérationnel 5 603 5 052  
Amortissements et autres retraitements 2 880 3 073  
Marge brute d'autofinancement 8 483 8 126  
Autres éléments de la variation nette du besoin du fonds de roulement -405 -583  
Flux nets de trésorerie provenant des activités d'exploitation avant Impôts 8 078 7 542  
Impôts payés -1 935 -1 651  
Flux nets de trésorerie provenant des activités d'exploitation (a) 6 143 5 891  
Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles -2 986 -4 039  
Augmentation des actifs financiers -1 235 48  
Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles 413 1  
Diminution des actifs financiers 13 43  
Dividendes reçus de participations non consolidées 1 5  
Flux nets de trésorerie affectés aux activités d'investissement (b) -3 795 -3 942  
Augmentation de capital 0 0  
Dividendes versés aux actionnaires -5 338 -5 588  
Dividendes versés par les filiales à leurs actionnaires minoritaires -1 296 -442  
Opérations sur les capitaux propres (c) - 6 634 -6 030  
Mise en place d'emprunts et augmentation des autres passifs financiers à long terme 50 1 617  
Remboursement d'emprunts et diminution des autres passifs financiers à long terme 0 0  
Variation des passifs financiers à court terme 3 653 2 728  
Intérêts nets payés (Cash uniquement) 24 -208  
Autres éléments cash liés aux activités de financement -94 18  
Opérations sur les emprunts et autres passifs financiers (d) 3 633 4 155  
       
Flux nets de trésorerie liés aux activités de financement (e) = (c) + (d) -3 001 -1 875  
       
Effet de change (f) 111 -162  
       
Total des flux de trésorerie (a) + (b) + (e) + (f) -541 -87  
       
Trésorerie et équivalent de trésorerie début de période 3 082 2 438  
Trésorerie et équivalent de trésorerie fin de période 2 541 2 351  

MT: Résultats Consolidés S1 2017



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Maroc Telecom via GlobeNewswire

HUG#2122403

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages