Maroc : comment le royaume a construit son leadership africain

Par Yousra Abourabi*
·1 min de lecture
Le retour à l'Union africaine du Maroc le 31 janvier 2017 a été un moment important sur la route de son leadership en Afrique. 
Le retour à l'Union africaine du Maroc le 31 janvier 2017 a été un moment important sur la route de son leadership en Afrique.

L'ouvrage La politique africaine du Maroc : identité de rôle et projection de puissance invite à revisiter l'histoire de l'orientation africaine de la diplomatie depuis le début du règne de Mohammed VI (1999) dans ses fondements, ses intérêts, ses champs d'action, ses difficultés et ses conséquences. Il y a encore dix ans, peu de personnes connaissaient ou s'intéressaient à la politique africaine du Maroc. Celle-ci était considérée comme inexistante par certains, comme une diplomatie de niche, voire comme une tentative d'intégration vouée à l'échec par d'autres. Aujourd'hui, cette dimension de l'identité et de la diplomatie du royaume apparaît comme une évidence et comme une réussite. Le retour du Maroc au sein de l'Union africaine en 2017 et l'appui croissant des États africains à la reconnaissance de la marocanité du Sahara occidental ? 15 pays ont ouvert un consulat dans les provinces du sud en 2020 ? ont suscité un éveil des consciences sur une dynamique pourtant déjà à l'?uvre depuis des années.

L'offensive de charme vers l'Afrique

Il s'agit de l'intégration du Maroc au sein du continent et de son déploiement en tant que puissance africaine, tant dans son identité propre que dans son espace de projection. Cette intégration a reposé principalement sur le levier diplomatique et sur une « stratégie indirecte » conduite depuis le début du règne de Mohammed VI.

En matière diplomatique, la stratégie indirecte est l'art de faire un usage extensif et offensif d [...] Lire la suite