Maroc : qui est Aziz Akhannouch, le Premier ministre nommé par le roi ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le RNI est dirigé depuis 2016 par Aziz Akhannouch, une des premières fortunes du royaume et ministre de l'Agriculture depuis 2007.
Le RNI est dirigé depuis 2016 par Aziz Akhannouch, une des premières fortunes du royaume et ministre de l'Agriculture depuis 2007.

Il n?y a aucun doute. Le grand vainqueur des élections générales du 8 septembre au Maroc, c?est lui. Aziz Akhannouch. Les Marocains suivent depuis des années l?ascension de ce richissime homme d?affaires, réputé proche du palais et qui vient d?un seul coup avec son parti libéral, le Rassemblement national des indépendants (RNI), de déloger les islamistes au pouvoir depuis dix ans et de remporter comme un grand chelem électoral. Pour la première fois, les quelque 18 millions d?électeurs marocains ont choisi leurs 395 députés le même jour, mercredi, que leurs représentants communaux et régionaux. Le RNI a remporté haut la main tous les scrutins.

Aziz Akhannouch a donc logiquement été désigné nouveau chef du gouvernement. Au Maroc, depuis la promulgation de la Constitution de 2011, c?est le souverain qui nomme le Premier ministre, issu du parti arrivé en tête du scrutin législatif. La première mission de ce dernier est de former une coalition gouvernementale chargée d?exécuter les réformes pour un mandat de cinq ans. Le monarque « a reçu vendredi 10 septembre 2021 au Palais royal à Fès M. Aziz Akhannouch [?], que le souverain a nommé chef de gouvernement, et l?a chargé de former le nouveau gouvernement », selon un communiqué du palais.

À LIRE AUSSIÉlections au Maroc : la débâcle des islamistes au pouvoir

Le businessman qui a délogé les islamistes du pouvoir

Le patron du parti de la colombe (l?emblème de son parti, NDLR), âgé de 60 ans, est apparu sourire aux lèvr [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles