Maroc : le roi Mohammed VI nomme un nouveau gouvernement

·1 min de lecture
Grand vainqueur du scrutin, le RNI conserve les portefeuilles stratégiques de l'Agriculture - où succède à Aziz Akhannouch son numéro deux au ministère, Mohamed Sadiki - et de l'Économie.
Grand vainqueur du scrutin, le RNI conserve les portefeuilles stratégiques de l'Agriculture - où succède à Aziz Akhannouch son numéro deux au ministère, Mohamed Sadiki - et de l'Économie.

Le Maroc a enfin son nouveau gouvernement. Jeudi 7 octobre, le roi Mohammed VI a nommé le nouvel exécutif, qui sera dirigé par Aziz Akhannouch, homme d?affaires marocain considéré comme un proche du palais royal. Sa tâche première ne sera pas des moindres : il lui faudra redresser le pays face à une crise sanitaire majeure, et alors que le royaume est également confronté à de grandes inégalités sociales. Au sein de ce nouveau gouvernement, composé largement de technocrates, les titulaires déjà en poste dans les ministères régaliens sont reconduits.

Ainsi, le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita est maintenu dans ses fonctions dans un contexte de tensions régionales, notamment avec l?Algérie. Abdelouafi Laftit garde le portefeuille de l?Intérieur. Constitué de 24 ministres, ce nouveau cabinet est « un mix entre des ministres chevronnés et de jeunes compétences », a déclaré à l?Agence France-Presse le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas. Il compte sept femmes contre quatre dans le précédent gouvernement.

Les trois partis de la majorité gouvernementale vainqueurs

Arrivés en tête aux législatives du 8 septembre, les trois partis de la majorité gouvernementale, le RNI (Rassemblement national des indépendants) d?Aziz Akhannouch, le PAM (Parti de l?authenticité et la modernité), tous deux de tendance libérale, et le parti historique de l?Istiqlal (PI, centre droit), se partagent les maroquins. Grand vainqueur du scrutin, le RNI conserve les port [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles