Maroc : la reprise des vols ce 15 juin

·1 min de lecture
En 2019, trois millions de touristes avaient afflué dans la ville rouge. Mais, avec la fermeture des frontières et les restrictions sanitaires, Marrakech et le tourisme national ont plongé dans une crise sans précédent.
En 2019, trois millions de touristes avaient afflué dans la ville rouge. Mais, avec la fermeture des frontières et les restrictions sanitaires, Marrakech et le tourisme national ont plongé dans une crise sans précédent.

Après avoir allégé les restrictions sanitaires, en réduisant les horaires du couvre-feu nocturne et en ouvrant les lieux culturels et cultuels, les autorités marocaines ont annoncé, dimanche 6 juin, la réouverture « progressive » des frontières aériennes à compter de ce 15 juin. Cette décision était très attendue et intervient après des mois de suspension avec une cinquantaine de pays, en raison de la pandémie de coronavirus. Si cette annonce est une bonne nouvelle pour les touristes et les Marocains résidents à l'étranger ? ils étaient trois millions à rentrer au pays lors de l'été 2019 ?, il reste que les conditions d'entrées sont encore restrictives vu que l'espace aérien du royaume chérifien est toujours fermé.

À LIRE AUSSIMaroc : un été en point d'interrogation

Deux listes de pays à surveiller

Selon le ministère marocain des Affaires étrangères, des vols s'effectueront dans le cadre d'autorisations exceptionnelles. Pour ce faire, deux listes de pays ont été établies avec des règles différentes d'accès : la liste A comprend « tous les pays ayant des indicateurs positifs », dont ceux de l'Union européenne, tandis que la liste B concerne 74 pays avec « une propagation des variants ou l'absence de statistiques précises sur la situation épidémiologique », parmi lesquels l'Inde, l'Algérie, l'Argentine ou l'Afrique du Sud, informe un communiqué.

Les voyageurs arrivant de pays de la liste A, qu'ils soient marocains ou pas, doivent avoir un certificat de vaccinati [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles