Maroc: l’historien Maati Monjib condamné à un an de prison ferme

L’intellectuel de 60 ans et défenseur des droits humains, qui par le passé avait ouvertement accusé son pays de « terroriser les journalistes et les opposants en général », est actuellement en détention préventive. Il n’a même pas pu assister à l’audience qui a lieu mercredi. Son procès s’était ouvert en 2015. Il s’agissait officiellement de faire la lumière sur des malversations liées à la gestion d’un centre créé par Maati Monjib pour promouvoir le journalisme indépendant.