Maroc: des jeunes kidnappés en Thaïlande et détenus en Birmanie après une arnaque au travail

Au moins 14 Marocains sont détenus en Birmanie par des groupes armés après une arnaque au travail. Depuis quelques jours, les familles des disparus s’activent pour demander l’aide de la diplomatie marocaine qui assure ne pas ménager ses efforts pour porter assistance aux victimes.

Avec notre correspondant à Rabat, Victor Mauriat

Ils seraient au moins 14, majoritairement des jeunes de moins de 30 ans, à avoir disparu depuis des mois, après avoir répondu à des petites annonces sur internet promettant des emplois bien rémunérés en Thaïlande.

Selon les médias marocains, ces jeunes ont tous suivi le même parcours : un vol jusqu’en Malaisie, puis jusqu’en Thaïlande, avant de se rendre dans la ville de Mae Sot, à la frontière avec la Birmanie.

Mais une fois sur place, dans cette zone connue pour être un haut lieu du trafic de drogue de la région, de nombreux Marocains ont été séquestrés et torturés avant d’être mis au travail forcé, expliquent les familles qui racontent que des milices locales chinoises leur demandent des rançons allant de 6 000 à 8 000 euros pour la libération de leurs proches.

L’ambassade thaïlandaise au Maroc affirme de son côté qu’une enquête a été ouverte sur place pour déterminer le nombre de personnes concernées, expliquant que d’autres ressortissants africains seraient également concernés.


Lire la suite sur RFI