Maroc : le français mord la poussière sur les réseaux sociaux du Raja

·1 min de lecture
Les supporteurs du Raja Casablanca.
Les supporteurs du Raja Casablanca.

Pour communiquer avec ses supporters sur les réseaux sociaux, le Raja CA de Casablanca, club au firmament du ballon rond africain, a choisi l?anglais à l?instar des prestigieux clubs égyptiens que sont Al Ahly et Zamalek. Pour la langue française que le régime de protectorat du royaume chérifien a bien installée, c?est un véritable coup de semonce.

À LIRE AUSSILe Maroc se remet au français

2017, l?année du basculement?

À partir de quand cette réalité s?est-elle peu à peu installée ? En remontant les fils d?actualité des médias sociaux du Raja, on observe que le basculement a eu lieu en 2017.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Il s?agit là d?un élément de contexte supplémentaire pour les débats sur la place de la langue française dans le monde. Ceux-ci resurgissent en effet régulièrement et font toujours le constat d?une lente et régulière érosion. Les chiffres sur cette régression sont très souvent des estimations peu précises. L?allégeance des supporteurs et des dirigeants du Raja à la langue de Shakespeare offre un moyen d?évaluer en grandeur nature l?inexorable recul du français au c?ur d?une « francophonie » que la crise sanitaire n?a pas arrangé.

À LIRE AUSSIFrancophonie : plus que jamais, il faudra compter avec l?Afrique

? à partir d?un constat des dirigeants

Les dirigeants du Raja ont décidé de cette révolution linguistique en constatant que leurs supporters échangeaient entre eux, dans leur très grande majorité, en anglais et en arabe. Pour garder le contact avec eux et tous les fans du [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles