Maroc : les défis du cahier des charges de Mohammed VI

Pour le discours commémorant le 23e anniversaire de son accession au Trône, Mohammed VI s'est voulu le défenseur de l'égalité homme-femme dans une acception respectant les préceptes de l'islam mais aussi le champion d'un volontarisme économique, social et diplomatique.   - Credit:- / Moroccan Royal Palace / AFP
Pour le discours commémorant le 23e anniversaire de son accession au Trône, Mohammed VI s'est voulu le défenseur de l'égalité homme-femme dans une acception respectant les préceptes de l'islam mais aussi le champion d'un volontarisme économique, social et diplomatique. - Credit:- / Moroccan Royal Palace / AFP

Premier jour du nouvel an de l'Hégire, en l'occurrence 1444, ce samedi 30 juillet 2022 a permis au Maroc de célébrer le 23e anniversaire de l'accession au trône de Mohammed VI. Pour ce faire, le souverain chérifien n'a pas dérogé à la tradition du discours du Trône, qui donne le tempo sur des sujets que le roi aura décidé de mettre en exergue pour montrer le cap que se choisit le royaume sur nombre de dossiers, politiques ou économiques, mais aussi sociaux ou environnementaux, dérèglement climatique oblige. Celui de cette année était particulièrement attendu vu les importants événements à haute portée géopolitique, géoéconomique et sociale qui se sont succédé depuis le discours de 2021, où le roi s'était montré particulièrement offensif.

Il faut dire que, lancé dans sa stratégie d'émergence et encouragé par des réalisations issues de partenariats multiples autant avec des structures de pays du nord que celles de pays du sud, le royaume chérifien a été particulièrement éprouvé par la pandémie de Covid-19 qui l'a percuté, mettant à nu ses faiblesses structurelles. Cela a justifié la mise sur les rails, par une Commission spéciale dédiée et installée sous l'autorité du roi, du Nouveau modèle de développement appelé à favoriser d'ici à 2035 un rééquilibrage global des structures en même temps que la résorption des importantes inégalités et fractures observées au sein du royaume. Comme si cela ne suffisait pas, alors que le Maroc cherchait à se remettre de la gr [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles