Le Maroc débute l’opération «Marhaba» pour l’accueil de sa diaspora pour l’été

L’opération d'accueil de la diaspora de retour au Maroc pour l'été « Marhaba » (« Bienvenue »), a repris dimanche 5 juin. Elle était interrompue depuis deux ans pour cause de pandémie de Covid-19 puis de dissensions diplomatiques avec l’Espagne au sujet du Sahara occidental. Après la réouverture des frontières maritimes le 12 avril, les premiers navires transportant des Marocains résidant à l'étranger sont arrivés au port de Tanger, avec le double de moyens, selon Rabat.

En 2019, ils étaient plus de trois millions de passagers et plus de 760 000 véhicules à avoir traversé le détroit de Gibraltar via les ports espagnols. « Marhaba 2022 » devrait battre des records, avec une manne de devises non négligeables après deux ans de pandémie : le dispositif marocain a été revu à la hausse.

Pris en charge dès les ports de départ

Les membres de la diaspora seront pris en charge dès les ports européens de Gênes, Sète, Marseille, Motril, Almeria ou Algésiras. À l'arrivée au Maroc, ils seront accueillis sur 17 sites dans les ports et aéroports par 1 000 agents, dont les équipes de la fondation Mohamed V pour la solidarité, qui chapeaute l'organisation de « Marhaba ».

L'accent est mis sur le soutien matériel et médical. L'autorité portuaire de Tanger, principal port d'accueil, dit avoir investi l'équivalent de 15 millions d'euros dans ses infrastructures.

Afflux record de Marocains


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles