Maroc : conditions d’entrée durcies pour les voyageurs français

·1 min de lecture
Ces derniers jours, le Maroc a assoupli plusieurs restrictions liées au Covid-19.
Ces derniers jours, le Maroc a assoupli plusieurs restrictions liées au Covid-19.

Le Maroc a décidé d?imposer un confinement de dix jours pour les personnes venant de France, d?Espagne et du Portugal, à l?exception de celles qui sont vaccinées contre le coronavirus. Cette mesure est entrée en vigueur depuis hier, mercredi 14 juillet, selon le ministère marocain des Affaires étrangères.

À LIRE AUSSIMaroc : un été en point d?interrogation

Conditions durcies

Après des mois d?état d?urgence et d?arrêt du tourisme afin de lutter contre la pandémie de Covid-19, le Maroc a rouvert, le mardi 15 juin, ses frontières aériennes avec plusieurs pays, essentiellement européens. Les pays avaient été répartis sur deux listes : la première dite catégorie A, les personnes venant de l?Union européenne, les États-Unis, le Canada et autres doivent présenter un certificat de vaccination ou un résultat négatif d?un test PCR d?au moins 72 heures, à compter de la date d?entrée dans le pays.

Celles qui viennent des pays inclus dans la deuxième liste, dite de catégorie B (qui comprend 74 pays), sont tenues de présenter un test PCR négatif d?au moins 72 heures à compter de la date d?entrée au Maroc et se confiner durant dix jours dans l?une des structures désignées par les autorités locales et à leurs frais. Un nouveau test PCR devra être réalisé le neuvième jour pour autoriser la sortie de quarantaine. Seuls les voyageurs de ces pays qui sont vaccinés contre le coronavirus sont exemptés. Le Maroc avait déjà décidé, le 4 juillet, d?ajouter l?Égypte, la Tunisie et la R [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles