Maroc – Élections générales : les partis dans les starting-blocks

·1 min de lecture
C'est une première, le 8 septembre, trois scrutins se dérouleront dans le royaume : les législatives, les communales et les régionales. 
C'est une première, le 8 septembre, trois scrutins se dérouleront dans le royaume : les législatives, les communales et les régionales.

La campagne électorale pour les élections législatives, régionales et communales du 8 septembre a débuté jeudi au Maroc. Des scrutins qui s?annoncent cruciaux pour l?avenir du parti islamiste marocain, à la tête de l?actuelle coalition gouvernementale. Mais pas uniquement, les enjeux sont d?importance, car le Maroc, qui a subi de plein fouet la crise du Covid, vient de lancer un grand chantier de réforme économique et sociale, avec l?ambition de devenir un pays émergent d?ici à 2030. Cela fait suite à la remise au roi Mohammed VI le 25 mai dernier d?un rapport sur le nouveau modèle de développement. Parmi les priorités fixées figurent les réformes sur l?éducation, la santé, la réduction des inégalités ou la lutte contre l?économie de rente.

À LIRE AUSSIMaroc : vaincre le signe covidien

Un contexte particulier

Pour la première fois, près de 18 millions de Marocains, dont 46 % de femmes, sont appelés à voter le même jour pour élire les 395 députés de la Chambre des représentants et les plus de 31 000 élus communaux et régionaux. Mais, en raison de la pandémie de coronavirus, les grands meetings politiques ne devraient pas se tenir et les rassemblements de plus de 25 personnes sont interdits.

Des formations politiques ont d?ailleurs annoncé l?ouverture de leurs campagnes dans des meetings au nombre de participants limités, en revanche diffusés sur les réseaux. Ils ont jusqu?au mardi 7 septembre à minuit, pour défendre leurs programmes et proposer des pistes afin [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles