Marnes-la-Coquette : un "village de stars", "un ghetto de riches" mis en lumière par Johnny

·1 min de lecture

Marnes-la-Coquette, cette commune aux 1 800 âmes située en banlieue parisienne, plus précisément dans le 92 est bien connue de tous. Dans l'édition Le Grand Parisien du dimanche 18 avril, Anne-Sophie Beauvais autrice du livre Le Ghetto : Ne parlez pas de nous, ce serait la révolution dresse le portrait de cette bourgeoise banlieue où Johnny Hallyday possédait une villa. Installée depuis 2013 dans ce "village de stars", Anne-Sophie Beauvais a souhaité mettre en évidence les conséquences de cette mise en lumière par les célébrités.

Les Daft Punk, Maurice Chevalet, Jean Marais, ou encore Johnny Hallyday, ces stars ont résidé à Marnes-la-Coquette. Déjà convoitée par de grandes familles riches à l'époque, les célébrités ont contribué à mettre la commune sous le feu des projecteurs. Désormais, ce "ghetto de riches" attire de richissime ressortissants russes, qatariens ou chinois. D'après elle, ils représentent 60 % des propriétaires actuels parmi les Marnois. "Cet îlot de l'archipel français où les plus fortunés ont choisi de faire sécession" écrit l'autrice pour faire voyager le lecteur où règne "un esprit plage privée."

Dans son ouvrage Le Ghetto, l'écrivaine relate différentes anecdotes concernant le séjour des célébrités à Marnes-la-Coquette. L'un d'entre eux évoque le comportement de Laeticia Hallyday. La veuve de Johnny Hallyday a décidé de mettre en vente leur maison, une bonne nouvelle pour les voisins qui ne l'appréciaient que très peu. "Vous n'imaginez pas les remarques décalées (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Coup de gueule de Gérard Lanvin : "les sans cou***es parlent derrière leurs écrans"
Mort d'Helen McCrory : le poignant hommage de son "fils" Malfoy alias Tom Felton
"Pouvoir solitaire et déni de l'urgence" : Emmanuel Macron encore épinglé
PHOTO - Arthur attendri : la jolie photo de ses enfants ultra complices
Estelle Mouzin : la nouvelle vie de famille de son père Eric