Marne : après des malaises en série dans une école, des individus sans foi ni loi tentent des escroqueries à la chaîne

L'origine des malaises qui ont affecté une trentaine d'élèves et d'adultes dans une école de Fère-Champenoise reste encore inconnue. Les symptômes, qui ont inclus maux de tête, nausées et démangeaisons, ont suscité une série d'analyses de la part des autorités sanitaires. À ce jour, les hypothèses d'intoxication alimentaire, de contamination par la fontaine à eau et d'intoxication au monoxyde de carbone ont toutes été écartées, explique Le Parisien. Les investigations continuent pour identifier la cause exacte de ces malaises. Dans ce climat d'incertitude, la préfecture a confirmé qu'aucun nouvel élève n'a été pris en charge à l'hôpital depuis le 4 juin, et aucun nouveau cas n'a été signalé. Néanmoins, des capteurs de surveillance de l'air devaient être installés en début de semaine dans plusieurs rues de la commune pour détecter la présence éventuelle de gaz nocifs.

Une véritable aubaine pour les escrocs

Profitant de la situation de crise, des escrocs ont commencé à contacter les habitants de Fère-Champenoise, se faisant passer pour des agents venus vérifier la qualité de l'air à domicile. Ces individus affirment que le refus d'autoriser ces contrôles entraînerait une amende de 400 euros. La mairie, informée de ces agissements, a publié un message d'alerte sur Facebook le 4 juin, précisant qu'il s'agissait d'une arnaque et que ces personnes n'étaient mandatées par aucun service officiel. Dans les commentaires du post Facebook, (...)

Lire la suite sur Closer

"Grâce à mon mec…" : cette remarque de Cyril Hanouna qui reste en travers de la gorge de Marlène Schiappa
Ben Affleck et Jennifer Lopez : l’acteur au plus mal, ses “démons” le rattrapent
Mort de Françoise Hardy : "pas bon signe", cette dernière visite de Jacques Dutronc qui laissait présager le pire
Yonne : terrible découverte dans le pavillon d'un couple de retraités sans histoires
N’Golo Kanté en couple ? L’ex d’un footballeur très connu aurait fait craquer le joueur des Bleus