Marlène Schiappa : les moyens du ministère au service de sa candidature municipale ?

Ce sont quatre lignes qui ne passent pas. Comme l’explique Le Parisien, celles-ci ont été rédigées dans une newsletter de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), envoyée en interne au ministère de la Solidarité et de la Santé, à des abonnés extérieurs et des personnes impliquées dans le droit des femmes. Il concerne l’annonce, dans une interview accordée au Parisien justement, de la candidature de Marlène Schiappa aux élections municipales de mars prochain, où elle sera sur la liste LREM de Benjamin Griveaux dans le XIVe arrondissement de Paris.

Problème : ces lignes n’auraient jamais dû se retrouver dans cette newsletter selon Gabrielle Siry, la porte-parole du Parti socialiste, qui a apostrophé sur Twitter le secrétariat d'Etat en charge de l'Egalité entre les femmes et les hommes, que dirige Marlène Schiappa. Elle explique au Parisien que ce passage en question "est électoral car il s’adresse à des électeurs potentiels", alors que "la seule information qui est censée être transmise par l'Etat porte sur l'organisation des élections, pas sur le relais d'interviews des candidats". Un sentiment que ne partage pas la DGCS, pour qui "cette publication n’enfreint en rien les règles du code électoral".

>> Lire aussi - Elue quasi-fantôme au Mans, Marlène Schiappa promet de faire mieux à Paris

"Ni commandé, ni validé" par Marlène Schiappa

Selon l’article L52-8, "les personnes morales, à l'exception des partis ou groupements politiques, ne peuvent participer au financement de la campagne électorale d'un candidat". Romain Rambaud, professeur de droit et spécialiste du code électoral, précise au Parisien que ce texte pourrait "être considéré comme un soutien financier, au sens où la diffusion d'une telle information a une valeur qui serait évaluée par les candidats et par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques".

>> Lire aussi - Schiappa veut transformer le 800m² parisien de Jeffrey Epstein en refuge pour femmes battues

Du côté de

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Liban confronté à une “catastrophe économique” et “des défis immenses”, selon l'État
Formation : choisir la plus adaptée à son projet professionnel
Donald Trump menace de taxer nos voitures en cas de taxe Gafa “arbitraire”
C8 condamné à verser plus de 800.000 euros à Thierry Ardisson
Attention aux coûts exorbitants de la location longue durée dans l'électroménager