Marlène (Mariés au premier regard) mal dans sa peau depuis son accouchement : son témoignage bouleversant

Instagram
Instagram

La vie de Marlène a changé le 31 mai 2022. Ce jour-là, son conjoint Sébastien Serrano et elle ont accueilli leur premier enfant ensemble. Un petit garçon que le couple a prénommé Sandro. Si la candidate de Mariés au premier regard 2019 (M6) nage dans le bonheur depuis, un détail semble lui miner le moral.

Le 4 août 2022, la belle brune s'est livrée à coeur ouvert sur son compte Instagram. Marlène a partagé une photo d'un shooting de grossesse. Elle y apparaît en brassière et avec une sorte de gilet en dentelles ouvert afin de mettre son baby bump en avant. Elle a le regard tourné vers le bas et sourit pendant qu'elle a les mains situées au niveau de son ventre. Un merveilleux souvenir pour la jeune maman. Mais en légende, elle a précisé que c'est "à ce moment précis la dernière fois où [elle s'est] trouvée jolie, enceinte et sublimée par la talentueuse @carolinetallagrand".

"Depuis l'accouchement c'est la cata... Le poids, le ventre encore marqué par la grossesse et pourtant vide, la fatigue sur le visage, les boutons... Comment faire pour accepter ce nouveau corps qui est le nôtre mais que l'on ne reconnaît plus ? La sage femme me répète sans cesse qu'il faut 9 mois pour faire un enfant et 9 mois pour que son corps se remette ! Et si je n'avais pas envie d'attendre 9 mois ?", a écrit Marlène. Elle a ensuite expliqué que sa plus grande consolation était de regarder son fils et de se dire...

Lire la suite


À lire aussi

Tiffany (Mariés au premier regard), son accouchement : "C'était très mal parti"
Mariés au premier regard : Une relation sexuelle a mal tourné, révélations d'un couple !
"Pas mal de haine et de too much" : Une candidate de Mariés au premier regard déçue par la production

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles