Marlène Jobert a 80 ans : que devient l'actrice star des années 70 ?

·1 min de lecture

Une "seconde carrière" qui lui va très bien : 40 ans après le pic de sa carrière au cinéma, Marlène Jobert s'est créé une toute nouvelle vie. En 1970, elle explose sur grand écran aux côtés de Lino Ventura dans le film Dernier domicile connu de José Giovanni. Actrice habituée des comédies légères, elle montre néanmoins toutes les cordes de son arc avec son rôle dans le drame Nous ne vieillirons pas ensemble de Maurice Pialat en 1972. Malgré ces nombreux succès qui la hissent au rang de star du cinéma, Marlène Jobert décide de changer de voie dans les années 1980 en se lançant dans la chanson, mais le succès n'est pas au rendez-vous. C'est la plume à la main que la maman de la célèbre actrice Eva Green va connaître une nouvelle heure de gloire.

A partir des années 90, la comédienne et chanteuse se reconvertie en conteuse, écrivant de nombreux livres pour les tous petits. Cette fois, le succès est là : ses contes se seraient vendus à plus de 15 millions d'exemplaires à travers le monde. Une vraie fierté pour l'écrivaine de 80 ans, comme elle l'a confié lors d'un entretien au Parisien : "Lire, écrire et adapter tous ces récits est devenu ma seconde carrière, et je m'y sens bien. Pourtant, j'ai encore souvent le sentiment que bien des parents déconsidèrent toujours ce genre de littérature jeunesse, comme si elle en excluait tout enjeu artistique" explique-t-elle. La reconnaissance est d'ailleurs nationale : pas moins de 6 écoles portent son nom à travers la France.

Elle affirme d'ailleurs (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Jean-Pierre Pernaut : pourquoi il a vraiment "mal vécu" le dernier mois de son confinement
Regé-Jean Page (Bridgerton) : cette célèbre saga dans laquelle il a joué
Benjamin Castaldi : ce conseil d'Yves Montand qui lui a permis de réussir dans la vie
Mort du rappeur Ketchy the Great dans des circonstances mystérieuses
Anny Duperey révèle ce sujet délicat que TF1 avait "très peur" d'aborder dans Une famille formidable