Mark Zuckerberg va rencontrer des eurodéputés, mais à huis clos

1 / 2

Mark Zuckerberg va rencontrer des eurodéputés, mais à huis clos

Plusieurs responsables politiques estiment que cette entrevue devrait se tenir en public. Certains ont même décidé de la boycotter.

Après plusieurs semaines de négociations, le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, a finalement accepté de rencontrer à Bruxelles des eurodéputés, mais à huis clos, pour s'expliquer sur l'utilisation des données personnelles de ses millions d'utilisateurs après le scandale Cambridge Analytica. M. Zuckerberg « sera à Bruxelles dès que possible, j'espère dès la semaine prochaine », pour un échange avec les présidents des différents groupes politiques au Parlement, a annoncé mercredi le chef du Parlement européen, Antonio Tajani, dans un communiqué.

Cette rencontre se tiendra à huis clos au cours d'une « conférence des présidents », qui a lieu traditionnellement le jeudi, a précisé une source au Parlement. « Dommage que l'audience ne soit pas publique. Il y a plus d'utilisateurs de Facebook dans l'UE qu'aux Etats-Unis et les Européens méritent de savoir comment leurs données sont traitées », a regretté dans un tweet la commissaire européenne aux consommateurs Vera Jourova. « Ce n'est pas votre job de contrôler et de critiquer le Parlement », lui a répondu M. Tajani.

Le président du groupe libéral (Alde), Guy Verhofstadt, a d'ores et déjà annoncé qu'il boycotterait la rencontre si elle se tenait effectivement en privé. « Il doit s'agir d'une audience publique - pourquoi pas un Facebook Live ? », a tweeté l'ancien Premier ministre belge. Le groupe écologiste a également...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi