Marioupol, la vengeance de Poutine

·2 min de lecture
Paris Match

Paris Match consacre sa une à la guerre en Ukraine avec de nouveaux reportages exclusifs.

La prouesse de ces brutes : réduire la ville à l’état de ruines pour la faire tomber. Alors que les sbires de Kadyrov criaient victoire après plus d’un mois de siège, ils se heurtaient avec les troupes russes à la résistance de quelque 3 000 soldats ukrainiens, dont ceux du bataillon Azov. « Ils combattront jusqu’au bout », a assuré Denys Chmygal, le Premier ministre ukrainien. Retranchés dans l’immense usine métallurgique Azovstal, les derniers défenseurs ont repoussé la chute annoncée de Marioupol. Et jour après jour, obligé le Kremlin à changer de stratégie.

Ukraine : bataille pour les enfants perdus

Retrouvez le récit de notre envoyée spéciale en Ukraine Emilie Blachère dans le numéro 3807, en vente jeudi.

Au sommaire

L’ENTRETIEN
Norman Foster, la ville de demain

L’AIR DU TEMPS
Moins-disant culturel

CULTURE
L’incontournable Maïmouna Doucouré

Musique. Michael Bublé, king of propre
Louise contre-attaque

Cinéma. Monia Chokri Liberté, égalité, féminité

Théâtre. Amir dans le grand bain

ACTUALITES

LE CHOC DES PHOTOS
Charlène ressuscite l’esprit de famille

DERNIÈRES HEURES DE BRUIT ET DE FERVEUR
Par Pierre Adrian et Philibert Humm

LE SOS DE L’HÔPITAL PUBLIC
Par Anne Jouan

MARIOUPOL LA VENGEANCE DE POUTINE
Par Émilie Blachere

LA CHASSE AUX BOURREAUX EST OUVERTE
Par Ksenia Bolchakova

AU CŒUR DE L’UKRAINE, RÉSISTANTE ET MARTYRE
Par Bernard-Henri Lévy

MARILYN SON PÈRE ENFIN IDENTIFIÉ
Par Aurélie Raya et Olivier O’Mahony

MARK KARPELÈS LE BARON DU BITCOIN EST DE RETOUR
Par François de Labarre

LOUIS BERTIGNAC L’HEURE DE VÉRITÉ
Interview Benjamin Locoge

MICHEL BOUQUET DERNIER ACTE
Par Catherine Schwaab

VIVRE MATCH

TENDANCE
Massaro, le bottier aux doigts d’argent

VOYAGE
Le Club Med s’installe aux Seychelles(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles