Marion Maréchal-Le Pen: "Nous n'avons rien de commun avec Jean-Luc Mélenchon"

Au moment même où le FN espère recruter une partie des électeurs de Jean-Luc Mélenchon pour grossir les rangs de Marine Le Pen au second tour, la députée du Vaucluse insiste au contraire sur ce qui sépare les deux candidats. 

Comme un air de déjà vu. Dans une interview à l'hebdomadaire Famille Chrétienne publiée lundi, Marion Maréchal-Le Pen prend une nouvelle fois ses distances avec la ligne officielle du Front national. La députée du Vaucluse rappelle avec insistance que le FN n'a rien à voir avec Jean-Luc Mélenchon, dans un contexte d'entre-deux tours où Marine Le Pen et Florian Philippot tentent justement de rallier des mélenchonistes en vue du 7 mai.

Interrogée sur les difficultés du FN à s'attirer le vote des catholiques, Marion Maréchal-Le Pen appelle les électeurs à ne pas "s'en tenir aux caricatures qui sont faites" à propos du parti. Elle en profite pour faire une mise au point.

"Le programme de Marine Le Pen n'est pas celui de Jean-Luc Mélenchon! Nous n'avons rien de commun avec lui, à part l'analyse qu'il a pu avoir sur la guerre en Syrie. Nous pouvons lui reconnaître qu'il a été beaucoup plus équilibré que d'autres sur ce sujet", déclare la nièce de Marine Le Pen. 

"Beaucoup d'électeurs" de Mélenchon peuvent voter Le Pen

"Il y a peut-être une partie du constat qui est partagé, mais les solutions sont radicalement différentes", explique-t-elle ensuite, sur la critique commune de l'Union européenne émise par les deux candidats. 

"La vision de la société que nous proposons n’a rien à voir avec celle de Jean-Luc Mélenchon, si ce n’est de vouloir une économie protégée, et lutter...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages