Marion Cotillard : sa « petite vengeance personnelle » après sa mort ratée dans Batman

·1 min de lecture

Il y a des scènes de films que personne ne peut oublier. Comme le "Je vole Jack !” dans Titanic, la séquence finale de La Planète des singes (1968), la réplique culte “Je suis ton père” dans Star Wars, ou encore la scène dans Les aventuriers de l’arche perdue (1981), lorsque Indiana Jones tente de s’échapper du temple en évitant les nombreux pièges sur son passage. Mais il y a pourtant UNE scène qui surpasse toutes les précédentes. Il s’agit de la mort de Marion Cotillard dans Batman : The Dark Knight Rises, réalisé par Christopher Nolan en 2012. L’épouse de Guillaume Canet y interprétait Miranda Tate, qui meurt dans un souffle après avoir prononcé : “l’œuvre de mon père est accomplie”. Une mort très souvent parodiée et moquée, mais jamais égalée.

Présente au Festival de Cannes pour la projection du film Annette de Leos Carax, l’actrice a été interviewée par Augustin Trapenard pour Brut. Dans le long-métrage en compétition, le personnage interprété par Marion Cotillard ne meurt pas une fois, mais plusieurs fois ! Une aubaine pour la maman de Marcel, qui tient enfin sa vengeance après sa mort ratée dans Batman. “Alors oui j'ai pensé à moi et je me suis dit, comme j'avais grandement foiré une mort une fois, j'ai choisi un film où je mourrais à peu près quinze fois pour essayer de me rattraper”, a confié Marion Cotillard en riant.

Alors qu’Augustin Trapenard lui a fait remarquer que Leos Carax n’était “pas du tout au courant” de cette mort inoubliable, Marion Cotillard a admis ne (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Caroline Margeridon : l'acheteuse d'Affaire conclue ne voit plus sa mère depuis 30 ans
PHOTO Gael Monfils pose avec sa fiancée Elina Svitolina : le tennisman annonce son mariage imminent
PHOTO Louane fait une belle déclaration à Florian Rossi, le père de sa fille Esmée
VIDEO N'oubliez pas les paroles : la mise en garde de Nagui aux téléspectateurs après la petite annonce d'une candidate
Catherine Deneuve en deuil : mort de sa mère Renée Dorléac à 109 ans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles