Mario ("Star Academy") : la mort de son père lui a inspiré un tout nouveau combat

·1 min de lecture

Avec Jenifer, Jean-Pascal, Patrice ou encore Olivia, Mario Barravecchia a fait partie de la première édition de Star Academy. En 2001, le jeune homme entrait dans le château de Dammarie-les-Lys et commençait une aventure des plus extraordinaires. Finaliste face à Jenifer, qui lui avait promis une Ferrari, Mario avait par la suite, comme beaucoup de ses camarades, tenté une carrière en solo. Malgré quelques succès et une tournée triomphale avec les autres académyciens, le succès de Mario était resté des plus confidentiels. Et peu à peu, celui qui avait été en couple avec la jolie Jessica Marquez, qui faisait aussi partie de sa promo, est retombé dans l'anonymat. S'il revient désormais sur le devant de la scène, Mario ne cherche plus à percer en tant que chanteur. Non, c'est pour une raison très personnelle mais aussi très émouvante que le quadragénaire fait à nouveau parler de lui.

Au mois de février 2021, il expliquait ainsi à l'antenne de Non Stop People comment il avait aidé son père, alors atteint de la maladie de Charcot, à mourir en 2009 : "Mon père voulait absolument partir et voulait que je signe cet accord. Il ne savait plus parler, il ne savait plus rien faire. J'ai signé". L'euthanasie, légale en Belgique, d'où est originaire l'ancien finaliste de la Star Academy, avait permis au chanteur d'atténuer les souffrances de son père. C'est même lui qui avait débranché la machine qui le maintenait en vie.

Aujourd'hui reconverti patron de presse, Mario Barravecchia, 44 ans, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

La Faute à Rousseau : pourquoi Louis Duneton ne regrette pas d'avoir quitté Plus belle la vie
Koh-Lanta, Les Armes Secrètes : qui est Laure, la "Mini-Hulk" de l'aventure ?
Richard Berry : la terrible nuit où Jeane Manson a cru qu’ils allaient mourir
Laura Lempika maman : elle tacle violemment les internautes qui se moquent du prénom de son bébé
Loana : cette raison qui a poussé l'ex-casteuse de Loft Story à l'inscrire au programme