Sous-marins : face à Biden, Macron jugé « inerte » par l’opposition

·1 min de lecture
Emmanuel Macron est critiqué au lendemain de sa discussion avec Joe Biden.
Emmanuel Macron est critiqué au lendemain de sa discussion avec Joe Biden.

Une France « inerte », un président « paillasson » : plusieurs responsables politiques ont jugé jeudi la réponse d?Emmanuel Macron à Joe Biden insuffisante, voire inexistante, au lendemain d?un entretien entre les deux dirigeants en pleine crise diplomatique des sous-marins.

La veille, le chef des Insoumis et candidat à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon avait dénoncé une « capitulation ». La dirigeante du RN Marine Le Pen, également candidate, avait ironisé sur la défense de la « fierté » de la France par Emmanuel Macron.

Le président américain et son homologue français sont convenus mercredi dans un communiqué commun de se revoir fin octobre et de restaurer la « confiance » entre leurs deux pays après cette crise qui aurait pu être évitée par « des consultations ouvertes » en amont. Ainsi, l?ambassadeur français aux États-Unis, Philippe Étienne, va retourner à Washington la semaine prochaine. « La France ne peut pas être un petit garçon sur le porte-bagages des États-Unis que l?on jette dans le fossé quand on n?a pas besoin d?elle », a réagi jeudi sur France Info le candidat à la présidentielle et ex-ministre socialiste Arnaud Montebourg.

À LIRE AUSSIBenjamin Haddad : « Pour Washington, l?Europe n?est plus prioritaire »

« On ne peut pas rester inerte et il faut faire payer aux Américains le prix politique de cette trahison », a-t-il souhaité. « Il n?y a pas d?actes, il y a aujourd?hui un silence et une complicité », a-t-il accusé, appelant désormais à « pl [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles