Sous-marins : Le Drian évoque une "crise grave" et les "mensonges" des alliés de la France

·1 min de lecture

Jean-Yves Le Drian ne décolère pas. Le chef de la diplomatie française a évoqué samedi la "crise grave" provoquée par le torpillage d'un méga contrat de sous-marins à Canberra, dénonçant un "mensonge (...), une duplicité (...), une rupture majeure de confiance" et un "mépris" de la part des alliés de la France.

"Quand on a un allié, on ne le traite pas avec une telle brutalité"

Interrogé sur France 2, Jean-Yves Le Drian a ainsi justifié le rappel des ambassadeurs français à Canberra et Washington par le fait qu'il "y a une crise grave entre nous". Le rappel de l'ambassadeur français à Londres a été jugé en revanche inutile: "on connait leur opportunisme permanent", a-t-il ironisé quelques mois après le Brexit. Le ministre a indiqué avoir été averti "une heure avant" de la déclaration australienne. Une décision qui était particulièrement bien gardée. "Je ne suis pas sûr que tous les ministres américains et australiens le savaient", a assuré Jean-Yves Le Drian. "On ne peut pas jouer dans les alliances comme ça : nous sommes des alliés. Quand on a un allié, on ne le traite pas avec une telle brutalité, une telle imprévisibilité."

Jean-Yves Le Drian compare les méthodes de Joe Biden à celles de Donald Trump

Il a aussi comparé les méthodes de Joe Biden, le nouveau président des Etats-Unis, à celles de Donald Trump, "les tweets en moins". "Il a une forme de déclaration solennelle assez insupportable. Il y a de quoi s'interroger sur la force de l'alliance", a conclu Jean-Yves Le Dria...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles