Sous-marins. Un couple américain accusé d’avoir tenté de vendre des secrets nucléaires à un pays étranger

·1 min de lecture

Jonathan et Diana Toebbe, ingénieur de la marine américaine et professeure de sciences humaines établis dans le Maryland, ont été arrêtés samedi 9 octobre. Le FBI les accuse d’avoir essayé de vendre des informations sur le système de propulsion nucléaire des sous-marins d’attaque de classe Virginia.

Jonathan Toebbe, ingénieur nucléaire dans la marine américaine, et sa femme Diana ont été inculpés pour avoir tenté à plusieurs reprises “de transmettre à un pays étranger des secrets sur les sous-marins nucléaires américains”, rapporte le Washington Post.

Selon le quotidien américain, cette affaire d’espionnage présumé a été découverte par le FBI, qui soutient que Toebbe a transmis des données confidentielles sur l’énergie atomique à ce qu’il pensait être un gouvernement étranger “avec l’aide délibérée de sa femme”, professeure de sciences humaines dans un lycée du Maryland.

À lire aussi: Vu des États-Unis. Crise des sous-marins : pour la France, y a-t-il une alternative à l’Otan ?

Plus précisément, l’ingénieur de 42 ans est accusé d’avoir tenté de vendre des informations sur le système de propulsion nucléaire des sous-marins d’attaque de classe Virginia. Le New York Times relève qu’il s’agit de la technologie au cœur du pacte Aukus conclu par les États-Unis et la Grande-Bretagne avec l’Australie, au détriment de la France.

Alors que des rivaux des États-Unis comme la Russie et la Chine “cherchent depuis longtemps à obtenir des détails sur la

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles