Sous-marins australiens : Macron et Biden veulent rétablir la confiance

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C'est un premier pas vers l'apaisement. Six jours après le début de la crise des sous-marins, Joe Biden et Emmanuel Macron ont annoncé des "engagements" pour rétablir une confiance durement éprouvée entre Paris et Washington, le président américain reconnaissant que "des consultations ouvertes entre alliés" auraient permis d'éviter ces tensions. Au cours de cet entretien téléphonique très attendu, les deux présidents ont tenté de trouver une issue à la crise diplomatique la plus grave entre les Etats-Unis et la France depuis le "non" français à la guerre d'Irak en 2003.

En premier lieu, Emmanuel Macron et Joe Biden sont convenus que "des consultations ouvertes entre alliés" auraient "permis d'éviter cette situation". "Le président Biden a fait part de son engagement durable à ce sujet", ajoutent-ils dans un communiqué commun, alors que Paris l'a accusé de se comporter comme son prédécesseur Donald Trump. Les deux dirigeants ont décidé de se retrouver "à la fin du mois d'octobre" en Europe, où le président américain est attendu pour participer au G20 à Rome les 30 et 31, puis à la COP-26 début novembre à Glasgow (Royaume-Uni).

>> A lire aussi - Sous-marins australiens : le point de vue très cash de Nicolas Sarkozy

D'ici là, ils lanceront "un processus de consultations approfondies visant à mettre en place les conditions garantissant la confiance". Pour se faire, Emmanuel Macron a décidé que l'ambassadeur de France aux Etats-Unis, l'expérimenté diplomate Philippe Etienne, retournerait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le dirigeant d’une association d’aide aux migrants et aux SDF épinglé pour son train de vie luxueux
L’inaction face au réchauffement climatique ferait plonger l’économie, avertit la BCE
Crise des sous-marins : Boris Johnson exhorte la France à lui “donner un break”
Sous-marin Barracuda, blindés, avions, frégates… ce que nos armées vont recevoir en 2022
La France va émettre une dette publique faramineuse en 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles